Alors que des ministres sont suspectés d’avoir participé à des dîners clandestins chez Pierre-Jean Chalençon, l’actrice Séverine Ferrer a fait part sur Instagram de son refus de participer à ce genre d’événements.

A propos de


  1. Séverine Ferrer

Une invitation refusée à deux reprises. Alors qu’une polémique a émergé ce week-end sur les dîners clandestins organisés par Pierre-Jean Chalençon, Séverine Ferrer a publié sur Instagram des messages échangés avec l’une de ses connaissances l’invitant à aller dîner au restaurant. Dans une première capture d’écran de la discussion, la présentatrice de télévision et comédienne reçoit le message suivant : “Hello chère Séverine. Tu me dis si tu veux aller au restaurant un soir prochain avec moi et quelques comédiens !“. Une proposition déclinée par Séverine Ferrer qui a retorqué : “On n’est pas en confinement ? “. “Pas du tout”, a répondu son interlocuteur, suivi d’emojis et de bouteilles de champagne.

La connaissance de Séverine Ferrer a réitéré sa proposition une seconde fois ce jeudi 1er avril. “Hello, es-tu disponible pour aller dîner au restaurant ce samedi 3 avril ?”, peut-on notamment lire dans une seconde capture d’écran. L’actrice de 43 ans a décliné une nouvelle fois l’invitation. “Je te remercie mais je respecte le confinement, j’ai trop envie de retravailler”, a-t-elle fait savoir à son interlocuteur qui a finalement indiqué se rendre dîner dans un restaurant clandestin avec une autre personne. “Nous ne sommes pas prêts d’en finir”, a regretté Sévérine Ferrer à la suite de ces échanges, faisant référence à l’épidémie de Covid-19 qui ne cesse d’être active en France.


Des ministres impliqués dans des dîners clandestins ?

Ces révélations de Séverine Ferrer au sujet d’invitations à des dîners clandestins interviennent après un reportage diffusé vendredi 2 avril sur M6 où des dizaines de convives sont filmés sans masque, se faisant la bise pour certains, dans un prestigieux lieu parisien. L’un des organisateurs a finalement été identifié par plusieurs médias. Il s’agit de Pierre-Jean Chalençon, célèbre collectionneur d’art, qui a indiqué dans un premier temps recevoir des ministres à dîner avant finalement de plaider “l’humour” et “le sens de l’absurde”.

Article écrit avec la collaboration de 6Médias.

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet