Il y a 24 ans, la princesse Diana perdait la vie dans un tragique accident, sous le pont de l’Alma à Paris. Selon le Télégraph, la princesse voulait rentrer directement au Royaume-Uni après ses vacances en Sardaigne, mais Dodi aurait insisté pour une dernière escale…

Ce 31 août 2021 marquera les 24 ans de sa disparition. Décédée aux côtés de son amant Dodi Al-Fayed, Lady Di a perdu la vie sous le pont de l’Alma en 1997. Mort sur le coup, le milliardaire a fréquenté la princesse pendant près d’un an, avant le drame. Mais dans un article publié ce lundi 30 août, le site news.com fait des révélations sur les derniers jours de la princesse. Notamment sur sa volonté de retrouver ses enfants, après son idylle estivale. Selon Telegraph, Diana a souhaité retourner directement au Royaume-Uni pour voir ses fils, mais son amant égyptien Dodi “a insisté pour un dernier épanouissement à Paris”, affirme le média.

En effet, la princesse venait de célébrer sa première année de divorce, le 28 août 1997. Avec son nouveau compagnon surnommé Dodi, Diana Spencer a navigué “autour de la Sardaigne”, afin de se prélasser au soleil et de trinquer au champagne sa séparation avec Charles. Mais après cette courte parenthèse estivale et ce dernier été à deux, la princesse a souhaité retourner auprès de ses fils, en Angleterre. Pourtant, le riche homme d’affaires aurait insisté pour faire une dernière escale à Paris…

Lady Di et son amant, pourchassés jusqu’à la fin

Propriétaire du Ritz, le riche compagnon de la princesse a tenter de promener Lady Di dans la capitale : “À l’heure du déjeuner le 30 août, Diana et Dodi ont atterri dans un aéroport en dehors de Paris et se sont dirigés vers le centre-ville, mais dès leur arrivée, ils ont été installés sur une tribu de photographes”, dévoile le média. Harcelés par les photographes jusqu’à leur mort, les deux amants ont tout fait pour leur échapper : “Lorsqu’ils arrivèrent à l’appartement, des dizaines de photographes les attendaient. Les dernières heures du couple sembleraient harcelées par une horde de presse qui les a chassés d’une destination à l’autre”, dévoile news.com. Marquée par la détresse, leur dernière nuit ensemble a été ruinée “par le chaos de la presse”.

Éternellement traquée avec son compagnon, la princesse est décédée plus tard dans la nuit : “À 00h18 le 31 août, Diana, Dodi, le garde du corps Trevor Rees-Jones et le chef de la sécurité de l’hôtel Henri Paul (qui était au volant) ont quitté l’hôtel. Cinq minutes plus tard, la Mercedes noire percute le pilier 13 du tunnel du pont D’Alma”, explique le média avant de poursuivre, “Alors que Diana et Rees Jones ont survécu à l’accident, la princesse souffrait de graves blessures internes. À 4 heures du matin, elle serait déclarée morte”, conclu le média. Derrière elle, la jeune princesse a laissé ses uniques fils âgés de 12 et 15 ans à l’époque. Quelques heures avant son accident, le 31 août 1997, les deux jeunes princes William et Harry n’ont eu qu’un bref échange avec leur mère au téléphone, depuis Paris.

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet