Tandis que son époux fait face a un deuxième procès historique en destitution, Melania Trump se prélasse et profite de sa nouvelle vie au soleil selon CNN, ce vendredi 12 février.

A propos de

  1. Melania Trump

La menace de répercussions plane sur Donald Trump. Mais du côté de sa femme, priorité à la relaxation. Selon les informations de la chaîne CNN, ce vendredi 12 février, Melania Trump fait fi du deuxième procès en destitution de son mari. En Floride, débarrassée de ce rôle de First Lady qu’elle n’affectione guère, l’ex-top slovène profite d’un quotidien apaisé… et multiplie les rendez-vous bien-être. “Elle se rend au spa, va déjeuner, puis retourne au spa et dîne avec Donald Trump à Mar-a-Lago”, racontent nos confrères américains.

La mère de Barron Trump, ce dernier pourrait d’ailleurs être inscrit dans une école privée de la région, enchaîne donc les séances de manucure, alternant avec celles de massages ou encore avec des poses de masques sur son visage. Melania Trump s’offre aussi des retrouvailles en famille puisqu’elle rend fréquemment visite à ses parents Viktor et Amalija Klaus, pour des déjeuners. Un répit qu’elle s’accorde sans s’intéresser au procès en destitution de Donald Trump, adepte de la même indifference que lors de ses derniers jours à Washington. De son côté, l’ex-président américain a les oreilles qui sifflent : son procès se déroule avec la seule présence de ses avocats.

Donald Trump absent à son procès

En effet, Donald Trump suit sa propre audience depuis son bunker de Mar-a-Lago, avec une inquiétude certaine. Et pour cause, les éléments accablants se multiplient et pourraient bel et bien le mener vers une sentence irrévocable, bien qu’il puisse encore être acquitté. Dans le cas où il est reconnu coupable d’“incitation à l’insurrection”, il en a conscience, ses projets pour 2024 seront compromis. L’occasion idéale pour sa fille de prendre la relève ?

Car alors que Melania Trump se prélasse, Ivanka Trump soigne son image, en mettant notamment ses enfants en scène en Floride. Rejetée par la haute société new-yorkaise, l’ex-première fille et Haute conseillère redouble d’efforts pour redorer son blason après un mandat jugé chaotique. Avant de claquer la porte de sa résidence à Washington, et à l’image de son père, la femme d’affaires a enchaîné les réunions et les appels dans l’espoir d’amorcer sa “résurgence politique.”

Crédits photos : State Department via Bestimage

Source: Lire L’Article Complet