Invitée de C à vous, sur France 5, ce vendredi 12 février, Roselyne Bachelot, ministre de la Culture a réagi à nouveau aux propos de Pierre Niney qui avait demandé la réouverture des lieux culturels.

A propos de

  1. Roselyne Bachelot

  2. Pierre Niney

Depuis plus de 100 jours, la culture est à l’arrêt. Dans le cadre de la crise sanitaire liée au coronavirus, qui a débouché sur un second confinement et différents couvre-feux, les cinémas, salles de spectacle ou encore les musées ont fermé leurs portes au public. Une situation qui irrite les artistes qui n’hésitent plus à interpeller Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, pour lui faire part notamment de leur incompréhension. Certains l’accusent notamment de gronder sans cesse le monde de la culture. Invitée de l’émission C à vous, sur France 5, ce vendredi 12 février, la membre du gouvernement s’est défendue face à ses accusations : “Je n’ai pas rabroué Pierre Niney pour lequel j’ai beaucoup d’admiration“, a-t-elle pris pour exemple.

Dans sa réponse, l’ex-ministre de la Santé et des Sports durant le quinquennat de Nicolas Sarkozy a rebondi sur le tweet de Pierre Niney, du 7 février dernier, dans lequel l’acteur pointait du doigt la différence de traitement entre les lieux de culture et d’autres établissements, qui eux ont obtenu le droit de réouvrir : “100 jours sans aucun musée, Mais avec tous les lieux de cultes, 100 jours sans aucun cinéma, Mais avec tous les grands magasins, 100 jours sans aucun théâtre, Mais avec tous les avions où l’on mange en même temps… 100 jours d’incompréhension…”, avait réagi Pierre Niney.

“J’entends les artistes”

Sur le plateau de C à vous, ce vendredi 12 février, Roselyne Bachelot a regretté que l’acteur ait “simplement omis, mais je sais qu’il le sait, de dire que si nous prenons ces décisions lourdes sur tous les plans, nous le faisons pour protéger la santé des Français“, avant d’ajouter : “Effectivement, ce n’est vraiment pas de gaité de cœur que nous prenons ces décisions. Nous sommes dans une période de grande incertitude.” Sur l’antenne de BFMTV, ce lundi 8 février, la ministre de la Culture avait déjà apporté une réponse à Pierre Niney : “J’entends les artistes, j’entends leur frustration. Il y a peut-être un chiffre qui manque dans l’interpellation que me fait Pierre Niney, c’est 80 000 morts du coronavirus, des centaines de milliers de personnes avec des séquelles extrêmement dures.” À bon entendeur…

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Capture d’écran France 5

Source: Lire L’Article Complet