Jeudi 27 août 2020, le Premier ministre Jean Castex s’est exprimé depuis Matignon lors d’une conférence de presse, aux côtés des ministres de la Santé Olivier Véran et de l’Education Jean-Michel Blanquer. Le but : faire le point sur la situation sanitaire et le plan du gouvernement, à la veille de la rentrée. La question du vaccin a notamment été évoquée.

  • Jean Castex

A quoi ressemblera la rentrée ? La question se pose de plus en plus, alors que la crise de la Covid-19 est loin d’être terminée ? Jeudi 27 août 2020, le Premier ministre Jean Castex s’est exprimé à ce sujet, depuis Matignon, lors d’une conférence de presse, aux côtés du ministre de la Santé Olivier Véran et du ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer. Le but ? Explorer tous les périmètres (santé, travail, école, culture…) afin de rassurer les habitants de l’Hexagone, tout en appelant à une extrême vigilance. Parmi les annonces des trois hommes politiques : le port du masque deviendra obligatoire dans tout Paris, ainsi que dans tous les lieux clos où les Français seront susceptibles de croiser une autre personne, des mesures localisées seront prises dans les écoles en cas de contamination, un objectif d’un million de tests par semaine à court terme a été annoncé ainsi que le maintien de dispositifs de soutien pour les secteurs en difficulté, ou encore la reprise d’un point presse hebdomadaire tenu par Olivier Véran. Actuellement, 21 départements sont classés en zone de circulation active du virus et le taux de reproduction se trouve au niveau de 1,4. “Nous sommes dans une phase de recrudescence de l’épidémie”, a déclaré le chef du gouvernement en présentant les chiffres : plus de 3.000 nouveaux cas par jour, contre 1.000 environ au moment du déconfinement. L’objectif le plus important du gouvernement est clair : éviter à tout prix un reconfinement généralisé, qui entraînerait de très sérieuses conséquences économiques et “humaines.”

“On a eu beaucoup de débats sur la vaccination en France, il y a de l’inquiétude, il faut pouvoir expliquer et rassurer”

Qu’en est-il du vaccin ? Le ministre de la Santé a répondu à cette interrogation face aux journalistes présents ce jour-là à Matignon. “Sur l’obligation vaccinale […] est-ce que quand on aura un vaccin sûr et efficace, on le rendra obligatoire ? Ecoutez, je ne peux pas vous répondre”, a admis franchement Olivier Véran. “Je ne peux pas vous répondre, simplement car il faut d’abord avoir des recommandations de la Haute Autorité de Santé, instance scientifique indépendante, une recommandation de l’AMSN, l’agence du médicament, qui dit qu’un vaccin est sûr et efficace, une recommandation du Haut Conseil de la Santé Publiqie qui nous donne les populations cibles à vacciner en priorité et vous l’imaginez, sans risque de trop se tromper, ce sera les gens vulnérables notamment, et ensuite l’évolution épidémique.” Et le ministre de la Santé d’ajouter : “Donc je n’ai absolument pas les clefs aujourd’hui pour pouvoir vous répondre sur cette question.” Enfin, Olivier Véran conclut : Le meilleur moyen d’atteindre une immunité de la population, c’est la vaccination. C’est le moyen le plus sûr, le plus efficace, c’est ainsi qu’on éradique les maladies qui circulent […] L’histoire des maladies infectieuses a été marquée par des victoires obtenues grâce aux vaccins […] des maladies encore plus contagieuses que le coronavirus, qui faisaient des dégâts considérables. La vaccination est toujours le moyen par lequel nous avons vaincu les virus qui se transmettent fortement et font beaucoup de victimes. Nous avons besoin d’un vaccin, toute la recherche mondiale est tournée vers cela. On a eu beaucoup de débats sur la vaccination en France, il y a de l’inquiétude, il faut pouvoir expliquer et rassurer : le jour où nous donnerons aux Français l’accès à un vaccin, c’est qu’il sera à la fois efficace et sûr, nous ne prendrons aucun risque avec la santé des Français.”

Comptez-vous vous faire vacciner contre la Covid-19 ? Répondez à notre sondage :

A lire aussi : La France de nouveau confinée ? Olivier Véran répond et alerte sur les dangers de l’automne

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet