Il hésitait entre devenir acteur ou sportif. Il a choisi la première option mais a sû mêler ses deux passions au cours de sa vie. Jean-Paul Belmondo, qui s’est éteint lundi 6 septembre à l’âge de 88 ans, était connu pour réaliser ses propres cascades. “Avec ce genre de cinéma, je peux faire les deux”, soulignait celui qui vibrait pour les sensations fortes et jouait avec le feu sous le regard des caméras. 

Les valeurs du sport comme guide de la vie

Il était aussi un passioné de sport, notamment de boxe. Avec une dizaine de combats à son palmarès, il y a appris l’école de la vie et la “hargne”, cette volonté de gagner qui s’exprime aussi bien sur un ring que dans la vie. “Le sport m’a sauvé, plus par rapport à l’état d’esprit qu’il procure que par rapport à l’état physique dans lequel je me trouvais”, confiait-il au Parisien en 2018. Également footballeur dans sa jeunesse, il aimait aussi le tennis, lui qui avait même un siège réservé à Roland-Garros. 

Source: Lire L’Article Complet