Le showrunner de The Handmaid’s Tale a fait des révélations surprenante sur l’avenir de Serena Joy Waterford.

Après nos interrogations sur ce que la saison 5 de The Handmaid’s Tale réserve à Tante Lydia, c’est à une autre figure emblématique de Gilead qu’on s’intéresse : Serena Joy Waterford. Jouée avec brio par Yvonne Strahovski, Serena Joy va commencer la saison 5 avec une mauvaise nouvelle : celle de la mort de Fred. Pourtant son avenir au Canada n’est peut-être pas si sombre que cela, ou c’est en tout cas ce qu’à laissé entendre Bruce Miller, le créateur de la série, lors d’une intervention dans un podcast spécialisé sur The Handmaid’s Tale. En effet même si l’accord passé avec le gouvernement canadien avait été fait avec Fred, il garantissait la liberté du couple.

Sans pouvoir demander le droit d’asile au Canada, Serena Joy devrait donc quand même pouvoir mener une existence de femme “libre”. “Elle a un statut différent de celui de June, mais en gros elle a rempli sa part du contrat avec la Cour Criminelle Internationale en leur amenant Fred. Donc maintenant elle n’a plus qu’à attendre que son dossier soit traité et que Mark Tuello l’approuve et elle sera libre. Après, “libre” est un mot très intéressant, et c’est clairement différent d’être libre seule, et d’être libre avec du soutien extérieur”. Si June a pu bénéficier de l’aide de Luke, Moira et Emily, Serena se retrouve seule et sans personne ni moyens au Canada, dépouillée de tous ses biens, comme June lorsqu’elle était à Gilead. Il sera donc intéressant de voir dans la saison 5 de The Handmaid’s Tale, qui sera diffusée sur OCS, comment elle envisagera d’élever son fils dans de telles circonstances.

Source: Lire L’Article Complet