Non, Mushu ne sera pas présent à l’écran dans le remake live-action de Mulan produit par Disney. Une déception pour de nombreux fans du film d’animation de 1998, mais une nécessité pour la réalisatrice qui s’est expliquée sur cet étrange choix.

Face à l’épidémie de Covid-19 qui frappe le monde entier, Disney a pris la lourde décision d’annuler la sortie au cinéma de Mulan, son nouveau remake en live-action adapté de l’un de ses classiques de l’animation. Une déception pour certains, mais une bonne nouvelle pour d’autres puisque le film sera finalement disponible gratuitement pour tous les abonnés de Disney+ – la nouvelle plateforme concurrente de Netflix, à partir du 4 décembre prochain en France.

L’absence de Mushu expliquée

Maintenant que l’avenir de Mulan est éclairci, Niki Caro – la réalisatrice, peut enfin en faire sereinement la promotion à travers de nombreuses interviews. Et c’est auprès du site USA Today que la cinéaste est revenue sur un sujet qui a récemment fait polémique : l’absence de Mushu (le petit dragon sympa qui suit l’héroïne) de cette nouvelle histoire. Selon elle, il s’agirait tout simplement d’un choix dicté par une question de crédibilité.

Il est vrai que Mushu, un personnage adoré dans le film d’animation, avait un rôle de confident auprès de Mulan” a confessé Niki Caro, “Mais quand on a fait le choix de ce projet en live-action, on a voulu tout concentrer dans le réalisme de son aventure. Et elle devait créer des liens, des relations avec ses nouveaux camarades soldats. Donc il y avait déjà énormément de travail à effectuer ici“.

Cependant, rassurez-vous, l’âme de Mushu devrait tout de même être présente d’une façon plus subtile. Toujours d’après la réalisatrice, l’équipe créative se serait en effet inspirée du personnage afin d’imaginer l’ambiance plus légère de certaines scènes, “Nous avons été très inspirés par ce que Mushu apportait dans le film d’animation, ce qui était cet humour et cette légèreté. Et du coup, notre défi a été d’apporter ça au sein des vraies relations de Mulan avec les autres soldats“. Ça reste décevant, mais c’est toujours mieux que rien.

Un choix économique ?

Pour la petite anecdote, l’absence de Mushu pourrait en réalité être tout simplement politique et économique. Comme le rappelle Comicbook, Jason Reed – l’un des producteurs attachés à ce projet, a récemment sous-entendu à Collider que le choix de supprimer le dragon de ce remake avait été décidé afin de ne pas perdre le marché chinois, “Le dragon est un signe de respect, de force, de pouvoir en Chine. Or, l’utiliser d’une façon un peu ridicule, en tant que side-kick n’a pas totalement été bien reçu auprès du public chinois plus conservateur [en 1998]“.

Source: Lire L’Article Complet