Netflix s’apprête à diffuser la partie 5 de La Casa de Papel, l’ultime saison du show. Voici tout ce qu’il faut pour qu’elle soit excellente. 

Plus nous obtenons de détails sur la partie 5 de La Casa de Papel, plus nous pensons qu’il est possible que Tokyo soit l’unique survivante du show. Et pour cause, nous savons notamment que le passé de l’héroïne sera exploré au fil des prochains épisodes, notamment grâce à des vidéos de tournage en compagnie de son ex boyfriend qui ont leakées. Tokyo est aussi la voix-off de La Casa de Papel, et comme l’a déjà expliqué le créateur de la série, elle “sera là jusqu’à la fin” pour raconter leur histoire. Bien évidemment, avant d’arriver à cette conclusion ou à une autre, La Casa de Papel (Netflix) devra s’efforcer de nous offrir différentes intrigues palpitantes, et voici ce qu’on aimerait découvrir à tout prix au sein de l’ultime chapitre.

Une nouvelle chanson pour marquer les esprits

Bella Ciao, Bella Ciao, Bella Ciao Ciao Ciao… (On sait que vous l’avez chanté dans votre tête en lisant ces lignes). Il faut l’avouer, cette musique a aussi contribué au succès de La Casa de Papel. Premièrement, parce qu’elle est cool et en plus, parce qu’elle reste bien en tête (parfois trop, même). C’est pourquoi les équipes devraient réfléchir à clôturer cette série avec une musique tout aussi captivante, peut-être moins joyeuse mais tout aussi symbolique selon les événements à venir.

Une vraie justice pour les mauvais comportements de la police

S’il y a bien une chose que l’on peut retenir au sujet de la police espagnole dans La Casa de Papel, c’est que tous ses membres sont des pourris ! À l’exception de Raquel bien sûr, même si cela dépend forcément du clan dans lequel on se trouve. Les forces de l’ordre n’ont pas hésité à user de techniques abominables pour arrêter Le Professeur et sa bande – jusqu’à kidnapper et torturer Rio dans le désert algérien – et les responsables doivent payer pour leurs actes. Peut-être que la rébellion de la population espagnole forcera les hauts dirigeants à enfin intervenir et punir les coupables !

Comprendre enfin qui est Tatiana et quelle est son histoire

Cela fait plusieurs saisons que l’on nous tease avec cette belle rouquine du nom de Tatiana, qui est officiellement l’ex-femme de Berlin (l’une d’entre elles car le Don Juan en aurait eu 5). Le problème, c’est qu’après leur mariage, on n’a plus du tout entendu parler d’elle. Si beaucoup de fans pensaient qu’elle pouvait être en réalité Alicia (quelques années après), d’autres suggèrent qu’elle serait sa petite soeur. Quoi qu’il en soit, cette intrigue mérite des réponses ! Tatiana reviendra certainement dans la chronologie actuelle, et les scènes de flashbacks tournées avec Berlin devraient éclairer nos lanternes sur ce qu’il s’est passé entre les deux protagonistes.

Un vrai hommage à Nairobi

RIP Nairo (oui, nous sommes intimes). Après nous avoir fait croire que Nairobi avait ses chances de survivre au sein de la Banque d’Espagne, c’est finalement le terrible Gandía qui l’a abattue. Si les criminels ont rendu un court hommage à la braqueuse en dévoilant son cercueil à la population espagnole, elle mérite davantage de commémorations ! En prime, n’oublions pas qu’elle laisse désormais derrière elle son fils Axel, que va-t-il devenir ?

Une fin digne de ce nom, qu’elle soit triste ou joyeuse

Ce qui nous mettrait en rogne plus que tout au monde, c’est que La Casa de Papel se termine avec une conclusion bâclée ou avec une fin libre à interprétations. Cela fait plus de 4 saisons que les fans suivent les aventures du Professeur et de son équipe, et il est temps de nous donner le fin mot de l’histoire. Que tous les braqueurs meurent ou finissent libres, pleins aux as et ayant accomplis une bonne action pour le pays espagnol sont deux solutions possibles, mais aussi assez prévisibles. On espère être surpris pour cet ultime chapitre, qui est d’ores déjà très attendu par les fans. Pour patienter avant sa sortie, continuez de voter pour vos shows préférés lors de la Coupe du Monde des séries.

Source: Lire L’Article Complet