Découvrez les 14 longs métrages retenus pour la Compétition du 46ème Festival du Cinéma Américain de Deauville, qui se tiendra du 4 au 13 septembre.

Du 4 au 13 septembre, le cinéma américain sera à l’honneur pour la 46ème année consécutive grâce au Festival de Deauville avec, entre autres, des avant-premières, des classiques et une compétition de films indépendants, dont la liste a été dévoilée ce mard 21 juillet.

  • First Cow de Kelly Reichardt
  • Giants Being Lonely de Grear Patterson
  • Holler de Nicole Riegel
  • Kajillionaire de Miranda July
  • Lorelei de Sabrina Doyle
  • Last Words de Jonathan Nossiter
  • Love is Love is Love d‘Eleanor Coppola
  • Minari de Lee Isaac Chung
  • Shiva Baby d’Emma Seligman
  • Sophie Jones de Jessie Barr
  • Sound of Metal de Darius Marder
  • The Assistant de Kitty Green
  • The Violent Heart de Kerem Sanga
  • Uncle Frank d’Alan Ball

Parmi ces longs métrages, on retrouve sept premières réalisations et huit opus signés par des femmes. Notons également la présence du nouvel opus de Kelly Reichardt, récompensée par le Grand Prix en 2013 grâce à Night Moves ; les retours de Miranda July et Jonathan Nossiter, qui étaient respectivement venus sur les planches Moi, toi et tous les autres et Mondovino ; ou le second film réalisé par Alan Ball, scénariste oscarisé d’American Beauty et créateur de True Blood et Six Feet Under. Sans oublier Love is Love is Love d’Eleanor Coppola, épouse de Francis Ford à qui l’on doit notamment le documentaire Hearts of Darkness, sur les coulisses chaotiques du tournage d’Apocalypse Now.

“Les œuvres choisies sont des eaux fortes qui abreuvent nos nécessaires imaginaires”, annonce le directeur du Festival Bruno Barde dans le communiqué qui accompagne cette sélection composée à partir de quelques deux cents longs métrages visionnés. Ce qui, crise sanitaire oblige, est moins important que les années précédentes. “Les films retenus retracent pour partie les problématiques actuelles et sont bien le reflet d’une quête effrénée : recherche d’identité, urgence écologique, mythes et chimères, sexualité et incertitude d’avenir. La création place le désir d’aimer au-delà de toute réalité, sans oublier de nous rappeler que les guerres tuent toute vie.”

Qui succèdera à Bull d’Annie Silverstein, qui avait réalisé un carton plein en s’adjugeant le Prix de la Critique, le Prix Fondation Louis Roederer de la Révélation et le Grand Prix en 2019 ? Réponse le samedi 12 septembre au soir, lorsque les jurys respectivement emmenés par Vanessa Paradis et Rebecca Zlotowski rendront leur verdict. Le reste de la sélection et les membres des jurys en question devraient quant à eux être annoncés dans les semaines à venir, alors qu’il est déjà acté qu’un hommage sera rendu à Kirk Douglas, disparu en février, au cours de cette 46ème édition du Festival du Cinéma Américain de Deauville.

“The Assistant” de Kitty Green, l’un des films de la Compétition :

Galerie: 25 ans de Bad Boys : ils ont failli jouer dans la saga ! (Allocine)


  • Profitez de prix exceptionnels sur les marques Braun et Oral-B du 20 au 26 Juillet


    Sponsorisé

    Amazon

Source: Lire L’Article Complet