Depuis le lundi 3 mai, la France a entamé un long processus de déconfinement, durant lequel les mesures restrictives vont être levées petit à petit, jusqu’en juin. Un calendrier présenté il y a peu de temps par Emmanuel Macron, que vous pouvez retrouver en détail ici. Mais selon plusieurs chercheurs, il faut rester prudent car la situation est loin d’être revenue à la normale.

  • Projet de loi climat : que contient le texte que l'Assemblée nationale doit adopter ?

    France 24

  • Colombie: nouvelle manifestation à Bogota malgré un bilan d'au moins 19 morts

    AFP

  • Une visite fascinante d'un cimetière de trains en Bolivie

    KameraOne France

  • Renaud Muselier: «Je suis libre et indépendant»

    Le Figaro

  • Ce livreur transporte jusqu'à 1 000 œufs sur son scooter

    KameraOne France

  • A Alger, un iftar solidaire pour les plus démunis

    AFP

  • Interpellation musclée à Marseille lors d’une fête clandestine: Gérald Darmanin promet des sanctions si les policiers sont mis en cause

    Le Figaro

  • Accident du métro de Mexico: au moins une vingtaine de morts

    AFP

  • Saint-Brieuc: une manifestation rassemble 300 personnes contre un projet de parc éolien dans les Côtes-d'Armor

    Le Figaro

  • Bangladesh: une vingtaine de personnes tuées dans une collision de bateaux

    Le Figaro

  • "L'Europe ou la mort", des migrants africains en Tunisie décidés à partir

    AFP

  • Sandra Regol (EELV): «Macron fracture toute la politique française»

    Le Figaro

  • Covid-19: l'Union européenne veut élargir les conditions de voyage pour les touristes étrangers

    Le Figaro


  • Projet de loi climat : que contient le texte que l'Assemblée nationale doit adopter ?
    Au terme de semaines de débats passionnés, l'Assemblée nationale doit adopter mardi le projet de loi climat, vanté par la majorité comme un "marqueur du quinquennat" mais décrié par les écologistes pour ses "insuffisances" face à "l'urgence climatique".


    France 24


  • Colombie: nouvelle manifestation à Bogota malgré un bilan d'au moins 19 morts
    Des manifestants défilent dans la capitale colombienne, Bogota, après la mort d'au moins 19 personnes et la blessure de plus de 800 autres lors de manifestations contre un projet de réforme fiscale du gouvernement.


    AFP


  • Une visite fascinante d'un cimetière de trains en Bolivie
    Ce cimetière de trains situé dans le sud-ouest de la Bolivie compte des dizaines de locomotives et de wagons abandonnés datant du début du vingtième siècle. L'ambiance du site, situé dans un désert de sel près de la ville d'Uyuni, attire de nombreux touristes.


    KameraOne France

VIDÉO SUIVANTE

La crainte d’une 4e vague se répand chez les scientifiques

Depuis les dernières annonces d’Emmanuel Macron, la communauté scientifique est divisée. Si le retour progressif à la normale est très attendu par l’ensemble des Français, il pourrait être dangereux si le relâchement est trop important. Ainsi, l’infectiologue suisse Didier Pittet a expliqué dans Le Journal du Dimanche que “le pays se trouve toujours sur un plateau élevé”.

“Du fait de ce haut plateau, il y a un risque de quatrième vague, même en été. Si la population se relâche trop, si le respect des mesures barrière chute, le rebond sera plus rapide.”

Des inquiétudes partagées par l’Institut Pasteur, qui prévient que cela dépendra notamment du rythme de la vaccination et de la dangerosité réelle des variants actuels et à venir. Emmanuel Macron a d’ailleurs prévu des “freins d’urgence sanitaires” en cas de propagation trop importante du coronavirus dans certains territoires.

Trois scénarios, plus ou moins pessimistes

Une équipe de chercheurs du groupe de modélisation de l’équipe “Évolution Théorique et Expérimentale” (ETE), est allée plus loin en proposant trois scénarios élaborés à partir d’un modèle basé sur les admissions en réanimation et de la dynamique de vaccination. Voici les trois scénarios :

  • Scénario 1 (le moins pessimiste) : l’épidémie serait sous contrôle (Rt=0,9) et les prochaines mesures (réouverture des écoles, déconfinement) n’aggraveraient pas la situation. Même là, il faudrait attendre la mi-juin pour passer à moins de 3000 personnes en soins critiques.
  • Scénario 2 : la réouverture des écoles n’aurait pas d’effet mais le déconfinement du 3 mai ferait passer le Rt à 1,05. La hausse de couverture vaccinale permettrait de reprendre le contrôle mais on pourrait aborder juillet avec plus de 3000 personnes en soins intensifs.
  • Le scénario 3 (pessimiste) inclut une légère hausse au déconfinement du 3 mai (Rt=1,05) et un relâchement plus prononcé le 17 mai (Rt=1,2). Le rythme de vaccination prévu ne suffirait plus et on aurait une remontée de l’épidémie en juin et une situation critique en juillet.

Il est bon de rappeler que ces scénarios ne sont que des hypothèses basées sur un modèle qui possède des limites. En effet, comme le précise d’ailleurs l’équipe de chercheurs, certaines données sont inconnues ou basées sur l’état actuel des choses, ce qui veut dire que des éléments comme l’effet réel du confinement ou la vitesse de la vaccination peuvent changer la donne. Mais cela donne une tendance, qui permet d’ouvrir les yeux sur les enjeux cruciaux des semaines à venir.

Voici 3 scénarios sur la situation sanitaire.

Ce ne sont pas des prédictions du futur (il y a trop d’inconnues).

Comme #COVIDici, nous utilisons notre modèle pour extrapoler à partir des admissions en réanimation et de la dynamique de vaccination.https://t.co/dgRqK75JzA

1/N

Source: Lire L’Article Complet