Touchée une deuxième fois par la Covid-19, la chanteuse Pink a bien cru qu’elle allait mourir. Lundi 3 mars 2021, elle a confié dans l’émission ExtraTV qu’elle avait eu si peur qu’elle avait même révisé son testament.

Restez informée

Depuis le début de la pandémie de Covid-19 survenu à la fin de l’année 2019, plus de 154 millions de cas ont été enregistrés officiellement dans le monde (chiffres arrêtés au mardi 4 mai 2021). Un total impressionnant qui fait que même les célébrités n’ont pas pu y échapper. De nombreuses stars ont en effet été touchées par le virus et la plupart d’entre elles n’ont pas hésité à parler de leur expérience contre la maladie. Une des premières à l’avoir fait, c’est la chanteuse américaine Pink, qui s’était battue contre la Covid-19 en mars 2020, au tout début de la crise mondiale. Mais au mois de mars 2021, elle était à nouveau touchée par le virus. Et ce qu’on savait moins, c’est que ce deuxième combat a été très compliqué.

Le lundi 3 mai 2021, l’interprète de Family Portrait se confiait dans l’émission ExtraTV et elle a révélé qu’elle avait eu très peur. “J’ai appelé ma meilleure amie et je lui ai dit que je voulais qu’elle dise à ma fille Willow à quel point je l’aimais. C’était vraiment terrifiant”, a-t-elle détaillé. Et de préciser qu’elle avait eu tellement peur de mourir qu’elle avait demandé un rendez-vous à son avocat pour régler quelques détails : “C’était tellement critique que j’ai réécrit mon testament”. Hospitalisée et placée sous assistance respiratoire en même temps que son fils Jackson, âgé de 3 ans, Pink a très mal vécu la période où elle a été séparée de sa fille Willow et de son mari Carey Hart qui eux, n’ont pas été contaminés : “À un moment, j’ai vraiment pensé que c’était fini pour nous”.

Pink s’est posé de nombreuses questions sur l’avenir de ses enfants

“Que vais-je laisser à mes enfants ? Quelles sont les leçons que je leur enseigne ? Vont-ils réussir dans ce monde ? Que devrais-je leur dire si je savais que c’était la dernière fois que je leur parle ?”. Ces questions, aussi dures soient-elles, Pink affirme qu’elle les a longuement envisagées. Il faut dire que 3,2 millions de personnes ont déjà succombé à la maladie. De quoi faire peur à la chanteuse, à l’heure où les Etats-Unis continue sa campagne de vaccination massive.

Source: Lire L’Article Complet