En France, les tests de dépistage de la Covid-19 sont intégralement pris en charge par l’Assurance maladie. Que se passe-t-il si vous réalisez un test PCR à l’étranger ? Un dépistage effectué en dehors du territoire français est-il remboursé ? On fait le point.

Restez informée

Dans le cadre de l’épidémie de Covid-19, les tests de dépistage sont des outils indispensables, qui permettent de limiter la circulation du virus et de casser les chaînes de contamination grâce à l’isolement des personnes infectées.

Ainsi, lorsque vous avez des symptômes évocateurs de la Covid-19, que vous êtes cas contact, que vous vous apprêtez à rendre visite à une personne à risque ou encore que vous avez prévu de voyager en avion, la réalisation d’un test PCR, permettant de dépister une infection au coronavirus, est nécessaire.

En France, ces tests sont pris en charge à 100 % “sans avance de frais sans exception pour les personnes avec ou sans symptôme de la Covid-19 et pour les personnes cas contact”, peut-on lire sur le site de l’Assurance maladie. Cette prise en charge est réalisée sur la base d’un forfait de 50 euros correspondant aux frais de prélèvement et d’analyse. Mais cette règle n’est pas effective dans tous les pays. Dans quelles situations peut-on être remboursé pour un dépistage du Covid-19 réalisé à l’étranger ?

Un test PCR réalisé en Europe est-il pris en charge ?

Si vous voyagez dans l’Union européenne, dans l’Espace économique européen ou en Suisse, les tests PCR obligatoires pour entrer sur ces territoires ainsi que ceux réalisés en cas de symptômes évocateurs de la Covid-19 sont pris en charge par l’Assurance maladie française sur la base d’un forfait de 50 euros. Pour obtenir cette prise en charge, il convient néanmoins de présenter sa carte européenne d’Assurance maladie (CEAM) au moment du dépistage.

Que se passe-t-il si le test en question n’est pas nécessaire immédiatement ou que la personne qui se fait dépister n’a pas sa carte européenne d’Assurance maladie ? Le test PCR est alors pris en charge par l’Assurance maladie au moment du retour en France, à condition de compléter un formulaire appelé “Soins reçus à l’étranger”.

Cette gratuité des tests de dépistage de la Covid-19 fait figure d’exception en Europe, puisque dans la plupart des pays européens, ils sont payants. Il faut par exemple débourser 40 euros en Italie, 100 euros en Suisse, 200 euros en Finlande et pas moins de 300 euros en Suède.

Tests PCR : quel remboursement en dehors de l’Europe ?

Si les tests PCR sont la plupart du temps totalement pris en charge ou remboursés en Europe, ce n’est pas forcément le cas ailleurs. Si vous vous trouvez dans un pays situé en dehors de l’UE, de l’Espace économique européen ou de la Suisse, “seuls les tests à caractère médical, urgent et inopiné seront pris en charge à hauteur de 27 % du montant de la dépense”, peut-on lire sur le site de l’Assurance maladie.

Cette prise en charge ne peut cependant être obtenue que si vous remplissez et envoyez le formulaire “Soins reçus à l’étranger” à l’Assurance maladie dès votre retour en France. Ce document doit également être accompagné d’une prescription médicale ou d’un certificat médical.

A lire aussi :

⋙ Tests PCR, antigénique, salivaire : quand et pour quel test de dépistage du Covid-19 opter chez son enfant ?

⋙ PCR : signification, déroulement du test et délai de résultat de ce type de dépistage

⋙ Tests PCR, antigéniques : la mise en garde de l’Académie de médecine sur les prélèvements nasopharyngés

Source: Lire L’Article Complet