“Regard sur l’info” aujourd’hui avec la journaliste Isabelle Giordano qui vient de publier un ouvrage intitulé Un trésor français aux éditions Fayard. L’ex-Madame cinéma de Canal+ était à la tête d’UniFrance, l’organisme chargé de la promotion et du suivi des films français à l’international entre 2013 et 2019.

franceinfo : Vous nous dites d’abord qu’il faut être fier de notre cinéma
 
Isabelle Giordano : C’est très important, c’est un enjeu interne et externe. Notre pays est fragilisé, et retrouver de la fierté c’est un moyen de se retrouver ensemble. Et quoi de mieux que la culture pour s’unir, avec des valeurs et un dessein communs. Et à l’extérieur, on est les champions du french-bashing. On nous adore dans beaucoup de pays, mais nous-mêmes on ne fait pas la promotion de la France comme on devrait le faire. 
 
Qu’est-ce que les étrangers aiment tant dans notre cinéma ? 
 
Un mot, c’est lumières ! Le Siècle des Lumières. Nous avons un rôle de leader. Mais l’idée de démocratie, de liberté, de fraternité n’est pas partagée partout… 
 
Vous évoquez aussi les blocages internes, les rivalités, les tensions dans le monde de la culture … 
 
Oui, ce système marche parfois sur la tête. Les institutions sont parfois conservatrices là où elles devraient être à l’avant-garde de la création. C’est bien dommage en France de ne pas être conscient de ce trésor. Ce trésor n’est pas utilisé à bon escient par les bonnes personnes.

La cérémonie des César est comme un témoin de tout ce qui cloche. Un monde de l’entre-soi qui vole en éclat. Ce monde d’après, il faut aussi qu’il passe par une autre manière de regarder la culture.  La culture infuse et permet d’avoir une influence sur tous les domaines de la société.  

Source: Lire L’Article Complet