Le projet de loi relatif à la protection des enfants a été adopté par l’Assemblée nationale. Il vise notamment à améliorer la prise en charge des mineurs confiés à l’Aide sociale à l’enfance (ASE) et prévoit l’interdiction des placements des enfants placés à l’hôtel.

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Le projet de loi prévoit aussi des contrôles stricts pour “garantir qu’aucune personne ayant été condamnée pour des infractions sexuelles ne puisse travailler au contact des enfants”. La lutte contre la maltraitance est également un point essentiel de cette nouvelle stratégie. Un référent externe sera alors créé et pourra être saisi directement par les enfants. Enfin, les professionnels au contact des enfants seront mieux formés au repérage et à la remontée des situations préoccupantes comme les faits de violence. 

Source: Lire L’Article Complet