Il ne participera à aucune primaire de droite, de quoi contrarier Les Républicains… On fait le point sur les tensions au sein de la droite française. 

Si Xavier Bertrand, ex-Les Républicains (LR), avait déjà annoncé sa candidature aux élections présidentielles de l’an prochain, il a donné quelques précisions hier soir au JT de TF1. “Ce soir devant les Français, je suis candidat à l’élection présidentielle, c’est une candidature de cohérence, je ne serai pas candidat à une primaire, a-t-il lancé à Gilles Bouleau. “La primaire n’a pas laissé que des bons souvenirs à droite et a été source de divisions”, a expliqué Xavier Bertrand, qui serait selon Guillaume Peltier – l’ex-numéro 2 des Républicains – “le seul capable de nous faire gagner (la droite, ndlr) et échapper au duo Macron-Le Pen”. En effet, d’après les derniers sondages, le candidat de droite pourrait recueillir 18 % des voix au premier tour, et même remporter les élections face à Emmanuel Macron. Pourtant, cette volonté de ne pas participer à une primaire de la droite froisse quelque peu les figures politiques LR…

➡????Sur une primaire de la droite : allez-vous y participer ? [email protected]”Ce soir devant les Français, je suis candidat à l’élection présidentielle, c’est une candidature de cohérence, je ne serai pas candidat à une primaire” ???? #LE20H @TF1 >https://t.co/midPACssdc pic.twitter.com/sQmQcRfdor

Depuis quelques jours, Les Républicains ont multiplié les demandes pour organiser une primaire ouverte pour ainsi désigner “le meilleur candidat derrière lequel tous” se ranger. Hier soir, le président LR, Christian Jacob, a maintenu le calendrier de la désignation du candidat de son parti pour 2022 et a appelé les différentes figures “à la responsabilité” ainsi qu’à se “mettre d’accord”. Les trois autres candidats de la droite, Valérie Pécresse (ex-LR), Laurent Wauquiez et Bruno Retailleau, avaient eux déclaré lundi soir que “l’homme, ou la femme providentielle, que certains espéraient ne s’est pas imposé”, désirant ainsi l’organisation d’une primaire ouverte. Toutefois, Xavier Bertrand reste confiant notamment depuis sa large victoire dans les Hauts-de-France aux élections régionales, qui ont d’ailleurs été une réussite pour de nombreux candidats de droite.

Source: Lire L’Article Complet