Nouée autour du col de la chemise, la cravate semble (à priori) inoffensive… Et pourtant, selon une étude allemande, cet accessoire de mode en tissu ne serait pas sans risques pour la santé ! Explications.

Restez informée

Portée au quotidien par les salariés de certaines entreprises, ou occasionnellement lors d’événements comme les mariages par exemple, la cravate est encore un accessoire de mode très répandu. Mais attention, bien qu’élégante, la cravate n’est pas sans danger !

Et oui, car selon une étude menée par des chercheurs allemands, réaliser un nœud de cravate et porter cet accessoire autour de votre cou plusieurs heures pourrait bien, dans certains cas, nuire à votre santé.

Porter une cravate exposerait à des risques cérébrovasculaires

Robin Lüddecke et son équipe, dont les travaux ont été publiés dans la revue médicale Neuroradiology Journal, ont identifié un lien entre le port d’une cravate serrée et la réduction du flux sanguin cérébral.

Pour en arriver à cette conclusion, les scientifiques qui travaillent au Département de neurologie du Centre hospitalier universitaire de Kiel (Allemagne), ont réalisé des IRM auprès de 30 volontaires. Dans un premier groupe, les participants portaient une cravate pendant l’examen médical, tandis que dans un deuxième groupe les participants passaient l’IRM sans cravate.

Grâce à l’imagerie par résonance magnétique, les chercheurs ont pu mesurer le débit sanguin cérébral ainsi que le débit veineux jugulaire (au niveau du cou) de chaque participant.

Ils ont alors pu observer que “le serrage de la cravate” entraînait une “diminution statistiquement significative du flux sanguin cérébral”, ce qui pourrait, à terme, chez les sujets déjà à risque, exposer à des troubles cérébrovasculaires, comme l’expliquent les auteurs.

À noter qu’en cas de circulation sanguine insuffisante, des dommages cérébraux peuvent avoir lieu, comme la formation de lésions au niveau des cellules cérébrales, qui peuvent favoriser le développement de certaines maladies neurodégénératives.

Mais pas de panique, les hommes qui ne présentent pas de facteurs de risque associés, comme l’hypertension artérielle ou encore un diabète, peuvent porter une cravate, même un peu serrée, sans se mettre en danger… Par précaution, et par confort, il est tout de même vivement recommandé de ne pas trop serrer un nœud de cravate !

Source: Lire L’Article Complet