Le lait de soja est de plus en plus plébiscité comme alternative au lait de vache. Anne Guillot, diététicienne-nutritionniste, dévoile les avantages de cette boisson pour un régime minceur, mais également les précautions à prendre. On fait le point.

Restez informée

Lors d’un régime, il est important de veiller sur son alimentation en consommant des repas sains et équilibrés. Il est également recommandé d’associer ces bonnes pratiques alimentaires à une activité physique régulière. Le sport permet de perdre du poids, mais également d’améliorer la qualité de vie et de prévenir des risques de maladies chroniques telles que les pathologies cardiovasculaires ou encore le diabète.

Depuis plusieurs années, les boissons végétales sont de plus en plus plébiscitées pour remplacer le lait de vache. La boisson de soja est notamment très consommée. Depuis 2017, le terme “lait de soja” n’existe plus. Une réglementation européenne a stipulé qu’il faut désormais dire “jus” ou “boisson” de soja. Cette boisson est-elle compatible avec un régime alimentaire ? On fait le point avec Anne Guillot, diététicienne-nutritionniste.

Quelles sont les valeurs nutritionnelles du lait de soja ?

D’après Anne Guillot, la boisson de soja présente plusieurs avantages qui peuvent être associés à un régime alimentaire. “Un de ses atouts est qu’elle est pauvre en calories (36 kcal pour 100g) par rapport au lait de vache demi-écrémé (47 kcal pour 100g). La quantité de matières grasses est équivalente à celle du lait demi-écrémé, mais le contenu en graisses est plus intéressant. Ce sont principalement des acides gras polyinsaturés comme des oméga-3 et 6″, explique la spécialiste.

La boisson de soja a également une bonne teneur en vitamine B9 (26 µg pour 100g). Également appelé acide folique, cet élément réduit la fatigue et favorise le bon fonctionnement des systèmes nerveux et immunitaire. “Elle est aussi riche en protéines, mais contrairement au lait de vache demi-écrémé, elle est pauvre en calcium”, complète Anne Guillot.

Il existe de multiples manières d’intégrer la boisson de soja dans un régime minceur. Il est possible de remplacer le lait de vache classique par cette boisson. Vous pouvez, par exemple, l’ajouter dans une quiche, un entremets, un shake ou du porridge tout en gardant les mêmes proportions qui étaient indiquées pour le lait de vache.

Comment bien choisir son lait de soja ?

Depuis plusieurs années, la boisson de soja est devenue très populaire. Ces produits sont donc vendus sous différentes formes dans les supermarchés ou les magasins bio. Dans le cadre d’un régime minceur, mieux vaut donc être vigilant sur le produit en se renseignant sur sa composition avant de l’acheter. D’après Anne Guillot, certaines boissons de soja renferment des sucres ajoutés. Ces dernières sont alors plus caloriques et donc moins avantageuses pour un régime.

Choisissez, de préférence, une boisson de soja bio qui contient peu d’additifs. Autre point important : elle doit vous plaire d’un point de vue gustatif“, précise la diététicienne-nutritionniste. Il est aussi possible de consommer de boisson de soja light. Elles sont intéressantes pour un régime, car elles détiennent de bonnes graisses (1,3g pour 100g) et des protéines (2,5g pour 100g).

Lait de soja : quelles sont les précautions à prendre ?

Originaire d’Asie orientale, le soja est une légumineuse renfermant des isoflavones. “Pour l’heure, il n’existe pas de recommandations concernant ces substances végétales. Les isoflavones ne sont pas forcément bonnes pour l’organisme surtout sur le long terme. Une boisson de soja de 250 ml contient environ 20 mg d’isoflavones. Je préconise donc de boire un quart de litre par jour. Mieux vaut rester prudent”, souligne Anne Guillot.

D’après la diététicienne-nutritionniste, les risques des isoflavones ne sont pas encore établis, mais il faut éviter de consommer de trop grandes quantités. En cause ? Ces substances végétales peuvent déclencher des effets hormonaux importants. “Une personne est plus ou moins réceptive aux isoflavones selon la composition de sa flore intestinale. Certaines peuvent être très réceptives à une petite quantité alors que d’autres non”. Il est donc difficile de faire une recommandation de santé publique générale sur les potentiels dangers des isoflavones contenues dans les boissons de soja. “Je reste cependant très prudente dans ma pratique notamment avec les jeunes femmes. Je leur conseille généralement d’éviter ou de limiter leur consommation de boisson de soja”, ajoute la spécialiste.

Anne Guillot insiste également sur un autre point : la boisson de soja est très pauvre en calcium. Elle ne remplace donc pas le lait de vache qui a une excellente teneur en calcium. “Certains individus peuvent penser que cette boisson équivaut au lait de vache, mais c’est une erreur, car ils n’ont pas les mêmes apports en calcium. Il est donc déconseillé de boire une importante quantité par jour de boisson de soja pour remplacer le lait de vache “, rappelle la diététicienne-nutritionniste.

Merci à Anne Guillot, diététicienne-nutritionniste

Source: Lire L’Article Complet