Ce serait une première en 231 ans d’Histoire des First Lady. Jill Biden, qui deviendra officiellement la Première dame des États-Unis le 20 janvier 2021, lors de l’investiture du 46e président des Etats-Unis, son époux Joe Biden, a déjà prévu de bouleverser le rôle de First Lady. Elle souhaite conserver son emploi d’enseignante pendant le mandat de son mari à la Maison-Blanche. 

Elle serait alors la première First Lady à avoir un job rémunéré tout en restant en fonction, relèvent plusieurs médias américains, dont CBS

Jill Biden avait déclaré en août dernier à CBS Sunday Morning qu’elle aimerait continuer à enseigner si elle devenait Première Dame. “Si nous arrivons à la Maison Blanche, je continuerai à enseigner. C’est important, et je veux que les gens valorisent les enseignants, qu’ils prennent conscience de leur contribution à notre société”, a-t-elle affirmé. 

Jill Biden, une Première dame moderne

Débordante d’énergie et combattive, Jill Biden est la membre la plus importante du clan Biden. Soutien de taille pour son époux Joe Biden, elle s’est distinguée par son dynamisme lors des meetings de la campagne présidentielle américaine.

Une assurance et un engagement loins de ceux de Melania Trump, actuelle Première dame, très discrète pendant la course à la présidence américaine. Elle semble davantage suivre les pas de l’ancienne First Lady, Michelle Obama. 

Elle va amener le rôle de Première Dame au 21e siècle

Selon l’historienne Katherine Jellinson, aucune Première dame n’a jamais été autorisée à allier une vie professionnelle et une vie de famille. “Les Américains ont toujours voulu que leurs Premières dames soient à la Maison Blanche, aux côtés du président chaque fois que c’était possible”, explique Katherine Jellinson à USA Today. 

Pour la professeure de l’Université d’Ohio, “le moment est peut-être venu pour les Américains d’accepter l’idée que l’épouse du président puisse occuper la fonction de Première dame et être une femme active”.

Jill Biden, une professeure avant tout 

Le Dr Jill Biden est une enseignante aux multiples diplômes. Elle est titulaire d’une licence, de deux maîtrises et d’un doctorat en éducation de l’Université du Delaware. Elle a une longue carrière d’enseignante, dans diverses écoles publiques du Delaware, notamment, où Joe Biden a été gouverneur pendant 36 ans. 

Lorsqu’il était vice-président des États-Unis, elle a continué à être professeur au Northern Virginia Community College, contre l’avis du gouvernement Obama, rappelle le média américain. 

Surnommée “Professeur Flotus”, Jill Biden a toujours manifesté sa passion pour l’éducation, puisqu’elle se définit comme une “éducatrice à vie”. 

Enseigner ce n’est pas ce que je fais, c’est ce que je suis 

“Enseigner ce n’est pas ce que je fais, c’est ce que je suis”, a-t-elle écrit sur Twitter, lors d’un discours en faveur de l’éducation donné dans son ancienne salle de classe au Brandwine High School dans le Delaware, lors de la convention démocrate, en août dernier.

  • Trois choses à savoir sur Kamala Harris, première vice-présidente américaine de l’Histoire
  • Joe Biden élu président des États-Unis : que contient son programme pour les droits des femmes ?

Source: Lire L’Article Complet