Des chiffres qui rendent la question de la régulation du port d’arme plus brûlante que jamais. On fait le point sur la situation aux États-Unis. 

C’est un rapport effrayant qui a été publié lundi soir par le groupe de recherche “Gun Violence Archive” concernant les victimes quotidiennes des armes à feu. Le week-end dernier, les Américains célébraient leur fête nationale du 4 juillet, le fameux Jour de l’Indépendance, une fin de semaine noire… Sur une période de 72h depuis vendredi, 189 personnes ont été tuées par balle et 500 blessées d’après le rapport. Si beaucoup pensaient que le pic de fusillades de 2020 était lié à la situation anxiogène causée par le covid (et donc l’augmentation d’achats d’armes), ces nouveaux chiffres prouvent que la pandémie n’y est pour rien. Un rapport qui rend la question de la régulation du port d’arme de plus en plus urgente…

200+ people died to gun violence over the holiday weekend and none of the big networks talked about it. pic.twitter.com/kOplQUURne

Selon Gun Violence Archive, les États-Unis enregistrent en moyenne 10 fusillades de masse par semaine en 2021, celles-ci ont fait 8700 morts depuis le 1er janvier. Si les Américains sont très attachés au second amendement de leur Constitution – garantissant le droit au port d’arme – le Président actuel se déclare en faveur d’une meilleure régulation. En mars dernier, Joe Biden souhaitait “prendre des mesures de bon sens qui sauveront des vies” et “bannir les fusils d’assaut et leur disponibilité à travers le pays”. Depuis cette déclaration, rien n’a changé légalement et des milliers d’Américains sont décédés. Hier, le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, a alors publié un décret d’urgence concernant cette violence : “La violence armée est une crise de santé publique, et nous devons la traiter comme telle”, a-t-il tweeté. Beaucoup de citoyens espèrent que de réelles décisions soient prises et surtout appliquées.

Today I am issuing an Executive Order declaring a Disaster Emergency on gun violence.Gun violence is a public health crisis, and we must treat it like one.This declaration will allow us to give this crisis the full attention & resources it deserves.

Gun violence is a public health crisis.Today I announced a strategy to combat gun violence in both the short and long term using a public-health approach.Learn more ⬇️ pic.twitter.com/MtjZrfN9E2

Source: Lire L’Article Complet