Revenons ensemble sur toutes ces stars transgenres qui ont brisé le tabou de la transidentité en parlant ouvertement de leur transition.

Par définition, la transidentité est le fait de ne pas se reconnaître dans le genre assigné à la naissance. Le sentiment de ne pas être né(e) dans le bon corps. Une dysphorie de genre qui provoque un profond mal-être. Fort heureusement, la parole se libère de plus en plus. Plusieurs stars sont d’ailleurs devenues des symboles d’espoir pour la communauté LGBTQ+. À l’instar d’Elliot Page, Laverne Cox ou encore Caitlyn Jenner qui mènent un combat quotidien pour offrir plus de visibilité aux personnes transgenres. Plus déterminées que jamais, ces célébrités ont décidé de briser le tabou en faisant leur coming-out publiquement. Un courage qui permet de faire avancer la cause et de bousculer les mentalités. Des parcours touchants que l’on vous propose de découvrir.

Elliot Page

Elliot Page a fait son coming-out transgenre le 1er décembre 2020. Dans un long message partagé sur ses réseaux sociaux, l’acteur s’était livré à cœur ouvert, avant de promettre à sa communauté de continuer à être un porte-parole : “Mon bonheur est réel mais il est aussi fragile. La vérité, c’est que même si je me sens profondément heureux en ce moment et que je suis conscient de mon privilège, j’ai aussi peur. J’ai peur de l’aspect envahissant de la haine, des ‘blagues’ et de la violence. J’adore être trans, j’adore être queer, et plus j’assume pleinement qui je suis, plus je rêve, plus mon cœur grandit et plus je m’épanouis. À toutes les personnes trans qui sont quotidiennement confrontées au harcèlement, à la haine de soi, aux abus et aux menaces de violence : je vous vois, je vous aime et je ferai tout ce que je peux pour changer ce monde pour le mieux.” Le héros de The Umbrella Academy, qui est le premier homme transgenre à poser en couverture du magazine Time, est désormais heureux.

Laverne Cox

Laverne Cox a accédé à la popularité grâce à son apparition dans la série Orange Is the New Black, diffusée sur Netflix. Elle y a incarné le personnage poignant de Sophia Burset, la seule femme noire transgenre de la prison de Litchfield. Un rôle difficile mais qui lui a permis de donner un peu plus de visibilité à sa communauté sur le petit écran. Aujourd’hui, l’actrice est une fervente défenseuse de la cause LGBTQ+ et dénonce vivement les violences faites aux personnes transgenres, encore plus depuis sa propre agression en novembre 2020, alors qu’elle se promenait dans un parc de Los Angeles avec un ami. “Les gens doivent comprendre que certains d’entre nous ne se reconnaissent pas dans le genre qui leur a été assigné à la naissance. Si quelqu’un veut se définir différemment, on ne devrait pas lui refuser l’accès à des soins médicaux ni le harceler. Il ne devrait pas être victime de violences” confiait-elle. Aussi courageuse que tenace, la belle brune n’en finit plus d’inspirer autour d’elle et ne laisse personne indifférent. L’activiste peut également se vanter d’être la première star transgenre à avoir sa statue de cire au musée Madame Tussauds de San Francisco.

Caitlyn Jenner

Pendant des années, Caitlyn Jenner a été une championne olympique et une star de télé-réalité aux côtés de son ex-épouse Kris Jenner dans le programme culte Keeping Up with the Kardashians. Désormais, elle s’assume pleinement en tant que femme transgenre. En 2015, elle fait officiellement son coming-out devant les caméras de la journaliste Diane Sawayer : “Je suis résolument une femme. Les gens me regardent différemment, on me voit comme ce ‘macho’… mais ce côté femme fait partie de moi, c’est ce que je suis. Je ne suis pas née ainsi, mais je m’identifie quand même comme étant femme.” Deux mois plus tard, le papa de Kendall et Kylie Jenner a posé en couverture du magazine Vanity Fair en plus de se dévoiler davantage dans son émission I Am Cait. Désormais, la belle brune cherche à faire passer des messages de tolérance, comme le prouve son discours lors des ESPY Awards : “Ces derniers mois ont été un tourbillon d’expériences et d’émotions. Je n’ai jamais ressenti autant de pression de toute ma vie. Ce voyage m’a ouvert les yeux, a été inspirant, mais aussi un peu effrayant (…) Cette transition a été bien plus dure que je l’imaginais. Et c’est le cas pour beaucoup d’autres. Rien que pour ça, les personnes transgenres méritent quelque chose de vital. Ils méritent votre respect.”

Hunter Schafer

Révélée dans la série Euphoria où elle y interprète le rôle de l’adolescente transgenre Jules, Hunter Schafer s’est imposée comme l’un des visages du combat pour les droits de la communauté LGBTQ+. À l’époque où elle était au lycée, elle avait d’ailleurs milité pour que les filles transgenres de son école puissent aller aux toilettes pour filles. À maintenant 22 ans, la jolie blonde continue de défendre avec ferveur ses convictions. Et elle peut également compter sur le soutien infaillible de son père, le révérend Mac Schafer, qui appelle régulièrement à se battre contre les discriminations dont souffrent les personnes trans. La jeune activiste qui a également été la première égérie transgenre de la marque Prada, n’a visiblement pas fini de briser le tabou de la transidentité à Hollywood et c’est tant mieux !

Chaz Bono

Entre 2008 et 2010, Chaz Bono a entamé sa transition. Plus engagé que jamais, le fils de Cher et Sonny Bono est alors rapidement devenu l’une des personnalités phares de la cause LGBTQ+. En 2011, il a d’ailleurs diffusé son documentaire intitulé Becoming Chaz, qui revenait sur son parcours. Salué par la critique, le reportage a été présenté au festival de Sundance. “J’ai un véritable esprit d’activiste alors si je peux instaurer le changement dans les choses qui me tiennent à cœur et les rendre meilleures, je vais vouloir le faire. Ce n’est jamais un poids pour moi” a-t-il ainsi déclaré. Depuis, Chaz Bono ne cesse d’ouvrir la voie pour les personnes transgenres. En 2011, il a notamment participé à la 13ème saison de la version américaine de Danse avec les stars.

Inès Rau

Inès Rau est la première femme transgenre à avoir été élue “Playmate du mois” et à avoir posé pour le magazine Playboy en 2017. “J’ai vécu très longtemps sans dire que j’étais transgenre. Je suis sortie avec beaucoup de personnes et j’oubliais presque. J’avais peur de ne jamais trouver de copain et d’être vue comme quelqu’un de bizarre. Mais après, je me suis dit ‘Tu devrais juste être qui tu es.’ C’est un vrai soulagement de pouvoir avouer sa vérité, que ce soit par rapport à son sexe, sa sexualité ou autre chose. Les gens qui vous rejettent n’en valent pas la peine. Ce qui compte, ce n’est pas d’être aimé par les autres, c’est de s’aimer soi-même” soulignait-elle dans les pages du média. Aujourd’hui, la belle brune tente toujours autant de faire changer les mentalités sur la transidentité.

Lana et Lilly Wachowski

Lana et Lilly Wachowski ont décidé de s’assumer pleinement devant le monde entier. Les créatrices de la saga Matrix et la série Sense8 ont fait leur transition tour à tour. Si Lana l’a officialisé en 2012, ce n’est que quatre ans plus tard que sa sœur a fait son coming-out. Une décision malheureusement forcée par les tabloïds américains. “Je savais qu’à un moment ou à un autre, j’allais devoir le révéler publiquement. J’avais juste besoin d’un peu plus de temps pour me sentir à l’aise avec cette idée. Mais apparemment, on ne me laisse pas le choix. Être transgenre n’est pas facile (…) Vous devez affronter la dure réalité de vivre le reste de votre vie dans un monde qui vous est ouvertement hostile” avait-elle avoué dans un long communiqué publié dans le journal LGBT. De nos jours, les deux frangines sont très heureuses et se sentent enfin pleinement elles-mêmes.

Angela Ponce

Angela Ponce milite pour faire tomber les préjugés sur la communauté transgenre. Elle a notamment marqué l’Histoire en devenant la toute première femme transgenre à participer à Miss Univers. Avant ça, la belle brune avait remporté le titre de Miss Espagne en 2018. “Si mon rôle permet au monde d’avancer ne serait-ce que d’un petit pas, c’est une victoire personnelle qui m’accompagnera toujours” avait-elle ainsi avoué, avant d’ajouter : “J’ai toujours dit que le fait d’avoir un vagin n’était pas ce qui faisait de moi une femme. J’ai toujours été une femme, avant même ma naissance, parce que mon identité est là. Nous pouvons élever une nouvelle génération d’êtres humains beaucoup plus tolérants et respectueux.” Aujourd’hui, le mannequin sévillan de 30 ans continue son combat pour libérer la parole et dénoncer la transphobie.

Jonas Ben Ahmed

Jonas Ben Ahmed est le premier acteur transgenre à avoir joué dans une série française. Vous l’avez peut-être reconnu puisqu’il a incarné le rôle de Dimitri dans Plus belle la vie en 2018. Lors d’un entretien avec l’AFP, l’acteur avait déclaré : “J’ai vu l’annonce de Plus belle la vie via un groupe privé sur Facebook fait pour et par des garçons transgenres, dont la formulation faisait polémique. J’ai répondu sur un coup de tête. Je me suis dit que j’allais pouvoir enfin parler de transidentité et montrer à tout le monde que je suis un homme comme les autres.” À l’époque, il avait également expliqué avoir eu un déclic en regardant le série The L Word, se rendant compte qu’il était possible de faire une transition. Celui qui ressentait “une telle violence et une telle colère adolescent”, est désormais épanoui : “Aujourd’hui je ne ressens plus aucune colère, je me sens plus qu’heureux, je suis profondément apaisé.”

Mais la liste de ces personnalités engagées qui brisent le tabou de la transidentité ne s’arrête pas là. On peut également citer Isis King, la première femme transgenre à participer à l’émission America’s Next Top Model. Valentina Sampaio, le premier mannequin transgenre à défiler pour Victoria’s Secret et à poser pour Sports Illustrated. Zach Barack, le premier acteur transgenre à jouer dans un Marvel sans oublier les youtubeuses beauté Nikita Dragun et Nikkie de Jager qui ont fait leur coming-out transgenre devant des millions d’abonnés sur leurs chaînes respectives.

Source: Lire L’Article Complet