Ce n’est pas le moment de baisser sa garde selon Olivier Véran puisque la 4e vague pourrait bientôt arriver…

Le 30 juin dernier, les Français retrouvaient un peu de liberté grâce à la 4e étape du déconfinement. Pourtant, le covid-19 circule toujours, et même de plus en plus à cause du variant Delta qui avance rapidement en Europe. “Depuis cinq jours, le virus ne baisse plus, il réaugmente. A cause du variant Delta qui est très contagieux. L’exemple anglais montre qu’une vague est possible dès la fin juillet”, a tweeté hier Olivier Véran, le ministre de la Santé. En effet, selon un rapport publié par l’Institut Pasteur la semaine dernière, “un pic d’hospitalisations comparable au pic de l’automne 2020 pourrait être observé”. Alors quelles sont les solutions proposées par le ministre de la Santé ?

Depuis 5j, le virus ne baisse plus, il réaugmente. A cause du variant delta qui est très contagieux. L’exemple anglais montre qu’une vague est possible dès la fin Juillet. Nous pouvons la limiter et en limiter l’impact sanitaire: gestes barrières, vaccin, tester/alerter/protéger

Vaccination. C’est le maître-mot d’Olivier Véran et des chercheurs. Si quotidiennement les Français sont invités à se faire vacciner, les soignants pourraient bientôt y être obligés. En effet, seulement 57% d’entre eux sont vaccinés dans les Ehpad et 64% à l’hôpital selon la Fédération hospitalière de France (FHF), des chiffres insuffisants pour les autorités sanitaires qui craignent la multiplication de clusters. De manière générale, le Professeur Didier Pittet, président de la mission indépendante sur la gestion de la crise du Covid, est clair : “Tant que nous n’aurons pas une immunité de population suffisante – minimum 80, 90% – il y aura le risque de nouvelles vagues”. Si le gouvernement ne rendra pas la vaccination obligatoire pour tous, elle reste, selon lui, la meilleure arme contre l’épidémie de coronavirus.

???? #VariantDelta.????️ “En fonction du respect des gestes barrières, de la #vaccination… @olivierveran a raison : bien entendu qu’il y a un risque de 4e vague pendant l’été”, estime le Pr @DidierPittet.???? #EnTouteFranchise cc @Acarrouer. pic.twitter.com/QP16m4rT2L

Source: Lire L’Article Complet