Dès le 1er septembre, les élèves reprendront le chemin de l’école pour entamer une nouvelle année scolaire. Dans un nouveau rapport, Santé publique France fait le point sur les risques de propagation de la Covid-19 dans les établissement scolaires.

Restez informée

À l’approche de la rentrée scolaire, Santé publique France a publié les résultats d’un rapport du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). L’institution a évalué le rôle des établissements scolaires et des gardes d’enfants dans la transmission de la Covid-19.

Covid-19 : les enfants développent des formes légères

Pour les besoins des recherches, l’ECDC a étudié l’épidémiologie et les caractéristiques du coronavirus chez des enfants âgés de 0 à 18 ans dans des pays membres de l’Union Européenne, de l’espace économique européen et du Royaume-Uni. Selon les résultats, “une faible proportion (.” Le document a également précisé que les enfants sont moins susceptibles d’être hospitalisés ou d’avoir une forme grave contrairement aux adultes.

Dans la majorité des cas, les enfants touchés par le coronavirus développent des formes légères ou asymptomatiques de la maladie. L’infection n’est donc pas toujours identifiée ou diagnostiquée. Cependant, Santé publique France indique que “lorsqu’ils présentent des symptômes, les enfants excrètent la même quantité de virus que les adultes et sont donc contaminants comme le sont les adultes”. Pour l’heure, on ne connaît pas le caractère infectieux des jeunes asymptomatiques.

Quels sont les risques de transmission de la Covid-19 à l’école ?

Depuis le début de la pandémie, des enquêtes ont été réalisées dans les écoles afin d’identifier les risques de propagation. Dans son rapport, l’agence sanitaire s’est montré rassurante : “La transmission d’enfant à enfant en milieu scolaire est rare et n’est pas la principale cause d’infection par le SARS-CoV-2 chez les plus jeunes (…) Si la distanciation physique et les mesures d’hygiène sont appliquées, il est peu probable que les écoles constituent des environnements de propagation du virus plus favorables que les environnements professionnels ou de loisirs avec des densités de population similaires”, peut-on lire.

Cependant, le document rappelle que des infections ont eu lieu dans le milieu scolaire et qu’elles ont été difficiles à détecter en raison de l’absence de symptômes. Santé publique France évoque également l’éventuelle fermeture des établissements scolaires pour contrôler la propagation du virus. Selon le rapport, fermer les écoles “n’est probablement pas une mesure de contrôle efficace pour limiter la transmission communautaire de la Covid-19. De telles fermetures sont peu susceptibles d’augmenter la protection des enfants, la plupart développant une forme très légère de Covid-19, voire aucun symptôme.”

Source: Lire L’Article Complet