En cas de symptômes évocateurs de la Covid-19 ou si l’on a été testé positif au Sars-CoV-2, l’utilisation d’un saturomètre à domicile peut être utile. L’objectif ? Surveiller son état de santé en mesurant son taux d’oxygène dans le sang.

Restez informée

Fièvre, perte du goût et de l’odorat, fatigue…Les symptômes les plus courants de la Covid-19 sont désormais connus de tous. Mais lorsque l’infection au Sars-CoV-2 se présente sous une forme sévère, d’autres signes peuvent faire leur apparition. Parmi elles, on retrouve la gêne respiratoire, qui peut notamment se manifester par un essoufflement à l’effort.

Problème : certains patients atteints de Covid-19 rencontrent des difficultés respiratoires sans forcément s’en rendre compte. Un phénomène encore inexpliqué qui peut avoir de graves conséquences. Pour l’identifier ou l’anticiper, mesurer son taux d’oxygène dans le sang à domicile peut, dans certains cas, être utile.

Covid-19 : surveiller son état de santé grâce au saturomètre

L’oxygène va dans les poumons par le biais de l’air que l’on inspire. Il passe dans la circulation sanguine et se fixe sur les globules rouges avant d’alimenter les organes vitaux comme le cerveau, le coeur ou encore les muscles. Un apport en oxygène faible se caractérise notamment par une saturation en oxygène – qui correspond à la quantité d’oxygène qui circule dans le sang – très basse.

Pour mesurer le taux d’oxygène dans le sang, les professionnels de santé peuvent analyser les gaz du sang à travers un prélèvement sanguin, mais aussi utiliser un saturomètre. Cette seconde option est un peu moins précise que la première, mais permet d’avoir une estimation rapide et tout de même fiable. Cette méthode consiste simplement à placer un petit appareil en forme de pince au bout du doigt. Il s’agit d’un capteur grâce auquel la saturation en oxygène s’affiche immédiatement.

Taux d’oxygène dans le sang : un avis médical nécessaire en dessous d’un certain seuil

En cas de symptômes évocateurs de la Covid-19 ou pour surveiller son état de santé si l’on a été testé positif au coronavirus, l’acquisition d’un saturomètre peut ainsi être utile. Mais encore faut-il savoir ce servir correctement de cet appareil.

Il convient ainsi de prendre sa saturation en oxygène au repos, de garder en tête que tous les saturomètres ne se valent pas et que certains facteurs peuvent, dans certains cas, fausser les résultats, comme le fait de mal positionner le capteur, d’avoir du vernis sur les ongles ou encore d’avoir les doigts froids.

C’est pourquoi seuls les professionnels de santé sont habilités à interpréter correctement les données du saturomètre. L’utilisation de cet appareil à domicile permet cependant de surveiller son état de santé. “On sait qu’en dessous d’un certain seuil, on a effectivement une gêne respiratoire importante qui nécessite un avis médical rapide”, précise ainsi sur Europe 1 Jacques Battistoni, président de la Fédération française des médecins généralistes. Les valeurs normales se situent entre 100% et 96%, selon le portail en ligne hopital.fr. “Lorsque la saturation en oxygène se situe en dessous de 92 %, un avis médical est nécessaire”, nous indiquait lors d’une précédente interview le Dr François Braun, président de Samu-Urgences de France.

A lire aussi :

⋙ Coronavirus : le syndrome de détresse respiratoire aiguë, quèsaco ?

⋙ Covid-19 et “hypoxie heureuse” : quel est ce mystérieux symptôme de la maladie ?

⋙ Covid-19 : ce geste simple qui permettrait de sauver les patients en détresse respiratoire

Source: Lire L’Article Complet