En cas de maux de tête ou de crampes à l’estomac, on a souvent le réflexe de prendre un médicament pour se soulager. Sur RTL, Michel Cymes a cependant mentionné trois troubles pour lesquels l’utilisation des médicaments en première intention n’est pas forcément nécessaire. On fait le point.

Restez informée

Aspirine, pastilles pour la gorge, sirops… Ces produits médicamenteux permettent de soigner de multiples troubles et d’apaiser les patients. Mais ils peuvent également perdre de leur efficacité lorsqu’ils sont utilisés trop fréquemment ou provoquer des effets indésirables chez certains malades.

Dans sa chronique quotidienne sur RTL, le médecin Michel Cymes a évoqué trois problèmes de santé pour lesquelles l’usage des médicaments n’est pas nécessaire en première intention. “Certains troubles nous conduisent trop facilement à recourir aux médicaments. J’en vois trois : les brûlures d’estomac, les insomnies et les problèmes de vessie hyperactive”, a-t-il expliqué.

Brûlures d’estomac : quelles sont les alternatives aux médicaments ?

Les médicaments fréquemment prescrits pour traiter les brûlures d’estomac sont les inhibiteurs de la pompe à neutrons, explique Michel Cymes. Ces derniers empêchent l’estomac de fabriquer de l’acidité et atténuent donc les reflux gastriques acides qui provoquent les douleurs. “Sauf que ces inhibiteurs sont des médicaments puissants qui, fatalement, présentent des risques d’effets secondaires pour les reins, l’intestin ou les poumons”, a souligné l’oto-rhino-laryngologiste.

Une alimentation trop riche associée à une consommation importante d’alcool ou le fait de manger trop rapidement peuvent déclencher des brûlures d’estomac. Pour les apaiser, Michel Cymes préconise de changer ces habitudes alimentaires en préparant des repas moins riches en graisses et en les consommant doucement. “En agissant sur ces paramètres, vous constaterez sans doute une diminution du problème. Pensez également, le soir, à ne pas vous coucher juste après avoir dîné”, a affirmé le professionnel de santé.

Revoir son hygiène de sommeil pour traiter les insomnies

Concernant les insomnies, des somnifères sont régulièrement prescrits aux patients souffrants de ces troubles du sommeil. Mais les effets secondaires de ces médicaments sont également importants : fatigue, somnolence, altération de la vigilance et trouble de la mémoire.

D’après Michel Cymes, mieux vaut d’abord commencer par revoir son hygiène de sommeil avant de prendre des somnifères. “Nous disposons de leviers qu’il suffit parfois d’actionner pour éviter la prise de médicaments”, a-t-il complété. Vous pouvez notamment vous interroger sur différents points : vos heures de lever et de coucher, votre utilisation des écrans surtout le soir, la pratique d’une activité physique régulière ou encore la qualité de votre repas.

Une vessie hyperactive se caractérise par une vessie qui se contracte trop régulièrement. Le patient ressent alors un besoin urgent et douloureux d’uriner. Les médicaments prescrits pour traiter ce trouble peuvent aussi entraîner d’importants effets indésirables tels que des troubles visuels, une sécheresse buccale ou une constipation. “Donnez-vous une chance de régler le problème d’une manière différente en faisant attention à ce que vous buvez et, pourquoi pas, en rééduquant le périnée et le sphincter. Après, si tout cela ne donne rien, consultez et prenez l’option traitement”, a recommandé Michel Cymes.

Source: Lire L’Article Complet