Ce 29 mai, 5 000 personnes ont été émues d’assister au concert dit “expérimental” du groupe Indochine, à l’AccorHotels Arena de Bercy, à Paris. Mais Pascal Praud, lui, ne comprend toujours pas l’intérêt du test.

A propos de


  1. Pascal Praud

Le secteur ayant été très affecté par le Covid-19, c’est un concert test qui a eu lieu ce 29 mai. Les 5 000 personnes qui ont eu la chance d’assister au show d’Indochine, à l’AccorHotels Arena de Bercy ont été testées en amont de l’expérience, à la sortie et seront testées à nouveau dans une semaine. Si l’émotion était au rendez-vous pour les fans, l’évènement a plutôt fait rire Pascal Praud, ce lundi 31 mai dans L’Heure des Pros. “C’est vraiment intéressant d’avoir fait un test”, a-t-il lâché.

“Les gens qui sont allés au concert étaient donc testés trois jours avant, et il fallait qu’ils soient négatifs. Le jour-même ils ont été de nouveau testés et ils étaient négatifs, explique le journaliste, ancien de TF1. Donc tu as mis dans une salle que des gens négatifs et tu fais un test. Mais tu vas apprendre quoi ? Que des gens négatifs vont ressortir négatifs ?” Quand il n’est pas taxé de sexiste, Pascal Praud se moque de quelques coups de com du gouvernement. Récemment bousculé par Laurent Joffrin, il a ainsi continué : “Tu n’as mis dans la salle que des gens négatifs qu’est-ce que tu veux ? Il ne peut pas y avoir de cluster quoi, un enfant de 5 ans peut comprendre ça.”

“Mais à quoi sert ce test, en fait ?”

“Olivier Véran y était il a trouvé ça très bien”, a-t-il déclaré, toujours sur un air moqueur. Selon lui le test n’est pas très “intéressant”, car “la conclusion, ça va être de dire que quand on met des gens négatifs dans le même endroit, ils restent négatifs”. “Mais à quoi sert ce test, en fait ?”, a ainsi conclu Pascal Praud déjà très en forme en ce début de semaine.

Crédits photos : Capture d’écran / CNews

Autour de

Source: Lire L’Article Complet