Avec son troisième roman, Les os des filles, Line Papin a pu explorer ses zones d’ombres. Un travail réalisé sur le conseil de son amoureux, Marc Lavoine, qui l’a encouragée dans cette voie…

Marc Lavoine

Line Papin

En 2016, à l’occasion d’une émission de radio, Line Papin et Marc Lavoine se sont croisés. Depuis, ils ne se quittent plus. Le 25 juillet dernier, devant une poignée d’invités, le couple s’est uni pour la vie à la mairie de Paris. Si le chanteur est une star d’envergure, Line Papin est aussi reconnue dans sa profession. C’était d’ailleurs pour la sortie de son premier roman, L’éveil, qu’elle avait été invitée à la radio et fait la rencontre de son bien-aimé. Ensuite, la jeune femme a écrit deux autres oeuvres, Toni (2018) et Les os des filles (2019). Dans ce dernier livre, Line Papin s’éloigne de la fiction pour se confronter à son passé, celle d’une jeune fille originaire du Vietnam, qui doit vivre avec le déracinement, et qui traverse une adolescence difficile, souffrant d’anorexie. Lors d’une interview diffusée dans Passage des Arts, lundi 3 mai, Line Papin est revenue sur cette période douloureuse, mais aussi sur ce qui l’a poussée à écrire, à raconter.

Résoudre des choses en moi

Et le déclencheur, c’est Marc Lavoine. En effet, selon le reportage consacré à l’écrivaine, le chanteur lui “conseille d’explorer son passé, son pays d’origine, son déracinement, et sa maladie”. “L’écriture en elle-même a été assez douloureuse”, confie Line Papin, avant d’ajouter : La publication a permis de résoudre des choses en moi, et aussi dans ma famille, puisque ça m’a réconciliée avec ma mère”. Les os des filles fait qu’il y a “une suite, dans la vie, des conséquences du roman, ce qui est rare”, sourit Line Papin. Et tout ça, un peu, grâce à Marc Lavoine.

Source: Lire L’Article Complet