Sylvie Vartan était l’invitée de “Passage des arts” ce lundi 31 mai sur France 5. Face à Claire Chazal, la chanteuse est revenue sur sa relation fusionnelle avec Johnny Hallyday et le lien indéfectible qu’elle a gardé avec lui après leur rupture.

A propos de


  1. Sylvie Vartan


  2. Johnny Hallyday

La flamme ne s’est jamais éteinte. Après un mariage en dents de scie et les infidélités du rockeur, l’histoire d’amour entre Sylvie Vartan et Johnny Hallyday a touché à sa fin en 1980. Pour autant, les deux artistes, qui ont eu un fils ensemble, sont restés très proches. Invitée de Passage des arts ce lundi 31 mai, la mère de Darina Scotti-Vartan a expliqué qu’elle avait toujours gardé un lien spécial avec son ancien mari : “Quand on a des passions et des grands amours, ils ne s’en vont jamais quelque part. Ils restent, ça change, ça devient différent, mais en tout cas, la flamme est toujours là, malgré tout“, a-t-elle affirmé face à Claire Chazal.

Même séparés, les deux n’ont pas voulu effacer toutes ces années et ces souvenirs communs : Ça correspond à tellement de choses et de partages. On a partagé notre jeunesse, nos émotions, nos enthousiasme, notre passion pour la musique qui nous portait”, s’est remémorée celle qui a refait sa vie avec Tony Scotti. Et d’ajouter : “On était extrêmement proches, extrêmement semblables. On pensait que c’était pour toujours“, a confié l’artiste.

Après David, Sylvie Vartan a adopté une fille

Déjà maman d’un garçon, fruit de ses amours passées avec l’idole des jeunes, Sylvie Vartan a ensuite refait sa vie au côté du producteur américain Tony Scotti. Tous les deux se sont mariés à Los Angeles en juin 1984. Treize ans plus tard, ils ont adopté une petite fille, Darina, en Bulgarie. La mère de David Hallyday a créé un lien instantané avec elle : “Quand j’ai serré Darina pour la première fois contre moi, mon cœur s’est arrêté de battre”, a-t-elle confié à nos confrères de Paris Match en août 2017.

Déjà très protectrice avec son premier enfant, l’ex de Johnny Hallyday a reproduit le même schéma avec sa fille : Quand Darina part quelque part, c’est vrai que je lui demande de m’appeler en arrivant. Ça ne me fait pas plaisir d’être comme ça, ce n’est pas un choix, c’est plus fort que moi : quand j’aime, je m’inquiète, a-t-elle récemment admis dans les pages de Gala. “De manière générale, je suis une maman inquiète. Comme ma mère l’était. J’ai beaucoup d’imagination et, avec tout ce que je lis, je me figure facilement le pire.” Sylvie Vartan l’assure, elle ne fait “aucune différence” entre ses deux enfants.

Crédits photos : Capture d’écran France 5

Autour de

Source: Lire L’Article Complet