Le Festival de Cannes 2021 a enfin pris ses quartiers sur la Croisette, ce mardi 6 juillet. Tout le monde était là, sauf le journaliste cinéma historique de Canal+, Laurent Weil. Laurie Cholewa, co-présentatrice, en a dit plus aux téléspectateurs sur cette absence surprise.

Laurie Cholewa

Cannes, c’est parti ! Depuis ce mardi 6 juillet, le Festival de Cannes est officiellement ouvert. En attendant le discours d’ouverture de Doria Tillier, acteurs, actrices, réalisateurs, réalisatrices, bref, toute la grande famille du cinéma était attendue pour la traditionnelle montée des marches. Ils étaient tous et toutes là : Adam Driver, Angèle, Marion Cotillard, Leïla Bekhti et tant d’autres… Interrogés, ils ont tous fait part de leur joie d’être présents pour le grand jour, le premier festival “d’une nouvelle ère”, ont même répété certains d’entre eux à l’envi.

Certains étaient particulièrement émus. Jessica Chastain, par exemple, a peiné pour répondre aux questions, au micro de Canal +, sincèrement touchée de “revoir des amis [qu’elle] n’avait pas vus depuis longtemps”. “Vous allez me faire pleurer”, a-t-elle même lâché en pleine interview. Une bouffée d’émotion à laquelle a assisté, aux premières loges, le journaliste cinéma Didier Allouch, qui menait les entretiens pour la chaîne avec Laurie Cholewa.

“On t’aime fort”

Il manquait, pour ces grands débuts, un visage historique de Cannes. Aux côtés de Laurie Cholewa, c’était l’historique Laurent Weil, présent à Cannes depuis toujours ou presque, qui était attendu. Malheureusement, un souci de santé l’en a empêché, et c’est uniquement aux côtés de Didier Allouch que Laurie Cholewa a ouvert le festival. Dès la prise d’antenne, Laurie Cholewa s’est expliquée sur cette absence surprise. “On est de retour mais on pense surtout très fort à Laurent Weil qui ne peut pas être avec nous ce soir suite à un problème de santé, déplore la présentatrice. Toute la direction de Canal+ se joint à nous pour lui dire à quel point on l’aime, à quel point il nous manque. On aimerait qu’il soit là ce soir, mais on est sûrs qu’il va vite revenir”.

Didier Allouch, qui a l’habitude de présenter les Oscars avec l’historique spécialiste du cinéma de Canal+, a également eu une pensée pour lui. “Laurent, on t’aime fort, on te garde la place au chaud, et tu reviens au top”, a lancé le journaliste, face à la caméra de Canal+. “Il y a intérêt”, a conclu Laurie Cholewa.

Source: Lire L’Article Complet