C’est une confidence assez inattendue que Karine Le Marchand vient de faire au sujet de Stéphane Plaza… et de leur intimité.

Une grande nouvelle pour Karine Le Marchand, mais le début d’un véritable calvaire pour son acolyte Stéphane Plaza. Meilleurs amis depuis plusieurs années, et devenus colocataires pendant le confinement, les deux animateurs d’M6 sont inséparables et multiplient les confidences intimes du quotidien les concernant, l’un et l’autre, à leurs abonnés !

Soirées déguisées, problèmes de linge sale, vidéos insolites, clash à répétition : “il se fout de ma gueule, il met tout son linge sale, y a de la couleur, du blanc, il mélange tout, je suis sûre il a même pas fait ses poches…”, voici le nouveau quotidien très rythmé de Karine Le Marchand et de l’agent immobilier depuis qu’ils sont sous le même toit. Mais à force d’être collés l’un à l’autre, il semblerait que Stéphane Plaza devienne légèrement possessif envers la cupidon de L’amour est dans le pré…

En effet, sur son compte Instagram, Karine Le Marchand a annoncé une bonne nouvelle à ses abonnés : son émission On ne répond plus de rien aux côtés de Laurent Baffie sur RTL va évoluer. À la rentrée, l’animatrice aura pour partenaire Jeanfi Janssens, pour ainsi former un duo unique “Et voilà un de mes cadeaux de rentrée pour septembre ! Travailler avec mon ami Jeanfi ça promet des moments de rire et de joie extraordinaires, sur RTL dans On ne répond plus de rien. Et on aura encore plus de temps à la rentrée, on vous dira ça très vite. Je suis trop contente !!”. Très heureuse d’annoncer la nouvelle, Karine Le Marchand a tout de même pris le temps de s’adresser à Stéphane Plaza et à sa jalousie, avec une petite remarque très énigmatique “on va devoir mettre Stéphane Plaza sous le bureau sinon il va nous faire une crise de jalousie”

Connaissant leur humour sarcastique, nul doute que les deux doivent beaucoup rire ces nouveaux changements !

https://www.instagram.com/p/CP6sgqAsph2/

Une publication partagée par Karine Le Marchand (@karine.le.marchand)

À voir aussi : 

La rédaction

Source: Lire L’Article Complet