Dans un entretien accordé à Purepeople le dimanche 23 mai 2021 dans le cadre de la promotion de son nouveau livreTout ce qui nous lie !, Sophie Davant s’est confiée sur sa vie amoureuse. Mais aussi sur les difficultés que représente le fait d’être une vedette de la télévision, notamment lorsqu’il s’agit de se rendre chez le gynécologue…

Restez informée

Sophie Davant publie Tout ce qui nous lie! – Confidence pour confidence, mercredi 19 mai 2021 aux éditions Albin Michel. L’animatrice star de l’émission Affaire Conclue s’y livre sans concession. Après trente ans d’animation télé, celle qui a longtemps donné rendez-vous aux téléspectateurs de France 2 dans Toute une histoire veut être un exemple pour les femmes de sa génération. “Ma bataille permanente, c’est d’être une sorte de porte-drapeau des femmes de ma génération et de leur montrer qu’à plus de 50 ans, tout est possible : que l’on peut être active professionnellement, que l’on peut être séduisante, que l’on peut ne pas prendre de poids, que l’on peut être ouverte à l’amour…”, nous a expliqué Sophie Davant lors d’un entretien, le 20 mai 2021. Après un divorce d’avec Pierre Sled, le père de ses deux enfants, Sophie Davant rêve encore d’amour. L’animatrice n’a pas dit son dernier mot. “Je n’ai pas renoncé”, glisse-t-elle. Son homme idéal ? Intelligent, généreux, attentif aux autres, curieux, mais aussi… un homme qui “aime manger et boire” ! Un homme qui appréciera aussi son franc-parler, peut-être ?

Sophie Davant, une star même chez le gynécologue

À mesure que les années passent, l’animatrice gagne en espièglerie et en franchise. Elle n’éprouve pas de gêne à évoquer des sujets qui peuvent parfois en déranger quelques uns. Lors d’un entretien accordé à Purepeople, dimanche 23 mai 2021, Sophie Davant a dévoilé combien sa notoriété pouvait la mettre dans des situations parfois cocasses. L’animatrice n’a ainsi pas hésité à raconter un de ses rendez-vous chez le gynécologue. N’ayant pas réalisé dès le début que sa patiente était une vedette de télévision, le médecin s’en est souvenu alors qu’il était en train de l’ausculter… “J’étais en train de me faire faire un prélèvement. Le médecin avait ses lunettes au bout du nez et passait son temps à regarder mon visage, à aller de mon utérus à mon visage. J’étais gênée. Et puis au bout d’un moment il me dit : ‘Ah, ça y est, je savais que je vous avais vue quelque part’. Ça fait partie des moments où on est partagé par la gêne et le rire. C’est tellement improbable.” Un de ces moments dont elle parle désormais avec le sourire !

Source: Lire L’Article Complet