Personne n’est à l’abri d’une erreur. Pas même Sophie Davant, qui avait commis une énorme bourde lors d’une édition du Téléthon. Un faux pas qui lui a valu la colère d’un maire…

Sophie Davant

“Je suis pas qu’une petite blonde gaffeuse”, martelait Sophie Davant dans les colonnes de Télé-Loisirs quelques semaines plus tôt. Mais force est de constater que l’animatrice de 58 ans a un sacré palmarès. Ne serait-ce que dans Affaire Conclue, où elle a plusieurs fois cassé des objets qui lui étaient présentés. Mais les connaisseurs s’en souviennent sûrement : sa plus grosse gaffe a eu lieu sur le tournage du Téléthon, à l’époque où elle n’en était pas encore animatrice. Chargée d’intervenir toutes les heures au détour de courts reportages, elle était souvent prise au dépourvue. Notamment ce jour où elle s’est trompée d’interlocuteur… Il était question que j’interviewe le maire du village sur la transhumance des moutons au XIXe siècle. (…) J’arrive et là il y avait des milliers de personnes, des moutons, il y avait tout le monde, alors je me dis : ‘Où est le maire ?”, a expliqué l’ex de Pierre Sled sur les ondes de RTL. Mais son flair ne l’a pas menée au bon endroit !

Sophie Davant s’est trompée d’interlocuteur

Pressée par le direct, Sophie Davant a expliqué s’être dirigée vers la première personne qui “avait une tête de maire“. Elle a d’abord pensé qu’elle avait visé juste puisque ce dernier a tout naturellement répondu à ses questions. Un des caméramans a bien tenté de l’alerter par des signes qu’elle s’était trompée de personne, mais l’animatrice a continué l’interview. Ce n’est que quelques heures plus tard qu’elle s’est finalement rendue compte de sa bourde.

En effet des membres de l’équipe l’ont informée qu’elle avait interviewé un technicien de la SFP (Société française de production) à la place du maire. Une histoire certes drôle, mais qui n’a pas été sans conséquences. “Le monsieur qui tirait les câbles m’écrit ses voeux chaque année, c’est la première fois que toute sa famille l’a vu passer à la télé donc il m’en voue une éternelle reconnaissance. Quant au maire, il ne m’a jamais pardonnée. Il attend toujours de passer à l’antenne”, a ironisé Sophie Davant. La blague n’a visiblement pas fait rire tout le monde…

Source: Lire L’Article Complet