Frappé par le Covid-19, il y a plusieurs mois, le prince William a-t-il mis en danger sa famille ?


En avril dernier, alors qu’on avait appris que le premier ministre Boris Johnson et le prince Charles avaient été touchés par le Covid-19, au Royaume-Uni, on nous avait caché que le prince William, lui aussi, avait lutté contre la maladie, en silence…

Confiné avec Kate, George, Charlotte et Louis

Pour continuer d’assurer ses rendez-vous et engagements (par visio-conférence), le futur roi avait alors décidé de se confiner dans sa résidence d’Anmer Hall (située dans le Norfolk) avec son épouse, Kate Middleton et leurs trois enfants, George, Charlotte et Louis. Et selon le Daily Mail, il est le seul de la maison à avoir vécu des semaines difficiles…

En effet, Kate Middleton n’a jamais été testée positive, même chose pour leurs petits, âgés respectivement de 7 ans, 5 ans, et 2 ans, qui ont pu poursuivre leurs cours à la maison, pendant toute la durée du confinement. A l’époque, le prince aurait gardé le secret sur sa contamination parce que “Il se passait des choses importantes et je ne voulais inquiéter personne” aurait-il avoué. Et pourtant, comme le rapporte le Sun, il aurait été “frappé assez durement par le virus” qui l’aurait carrément mis “KO”. 

Pourtant âgé de 38 ans, le duc de Cambridge aurait même atteint le point culminant “pendant six jours”. “Abattu”, “il a commencé à avoir du mal à respirer, donc évidemment tout le monde autour de lui était assez paniqué” raconte la même source. Et tandis qu’un deuxième confinement vient d’être décidé de l’autre côté de la Manche, il espère que les Britanniques le prendront au sérieux.

Reconfinement au Royaume-Uni

Et pour cause : “Grâce à sa propre expérience”, il sait plus que quiconque “que n’importe qui peut attraper cette horrible maladie et il sait qu’il est impératif que nous prenions tous ce second confinement très au sérieux” nous dit-on dans la presse.

A ce jour, le Royaume-Uni compte 46 853 décès du Covid-19 et plus d’un million de cas. Samedi 31 octobre, Boris Johnson a donc annoncé le reconfinement pour freiner la progression de l’épidémie de coronavirus. Du jeudi 5 novembre au 2 décembre, les pubs, restaurants et cafés seront fermés et les écoles ouvertes, comme en France.

Source: Lire L’Article Complet