Le cliché qui a permis aux ducs de Sussex d’annoncer au monde entier la naissance cet été de leur second enfant est plein de sous-entendus. On les a décryptés et on vous les explique.

Difficile de ne pas se réjouir pour eux. Oui, difficile de ne pas trouver leur annonce charmante. Car après en avoir bavé des ronds de chapeau et avoué à tous la perte d’un bébé à l’été dernier, le prince Harry et son épouse Meghan Markle méritent qu’on soit attendri aujourd’hui par le fait que leur petit Archie aura bientôt un frère ou une soeur. Alors, les filles qui vont se dire : “hé ben ils chôment pas pour avoir le deuxième !“, je les arrête tout de suite. La miss Meghan n’a pas franchement le temps. A 39 ans, c’est plutôt une bonne chose qu’elle ait demandé à Dame nature de lui permettre d’enfanter une seconde fois. Et que ça ait enfin marché.

Derrière la photo, il y a… un clin d’oeil à Diana

A l’approche de la quarantaine (elle les aura le 4 août prochain) on sait bien qu’avoir un bébé tient parfois du miracle… Aussi bravo les Sussex ! Si tous deux ont choisi de faire confiance à leur ami le photographe anglo-nigérien Misan Harriman, ce cliché bucollo-romantique cache en réalité beaucoup de choses. Primo, c’est un vrai clin d’oeil à la princesse de Galles. En effet, en 1984, Diana avait elle aussi choisi un 14 février, jour de St Valentin, pour annoncer la naissance prochaine de… Harry (qui est né le 15 septembre suivant).

https://www.instagram.com/p/CLSL_aqARfv/

View this post on Instagram

Et lorsqu’on connaît un peu notre bon Harry, qui aime faire référence à sa chère maman, le doute n’est presque pas permis. Son deuxième né devrait donc pointer le bout de son joli nez à la fin de l’été. Voilà pour la date. Meghan est donc enceinte de quatre bons mois et sans doute rassurée. Cette grossesse explique aussi mieux pourquoi elle ne fera pas les déplacements en Grande Bretagne pour les 100 ans du prince Philip en Juin et le Trooping the colours, cher à la reine Elisabeth.

Comme un air de film

Deuxio, la mise en scène de cette photo ne vous rappelle rien ? Et bien, à moi si ! La scène finale de Notting Hill, les amis ! Celle où l’on voit Julia Roberts (bien enceinte), allongée, la tête sur les genoux de son aimé Hugh Grant, hilare, tout sourire, lui caressant le visage… Et derrière tout ça un autre message : dans le film elle est Américaine, il est British… Ok ?

Tiens en parlant d’Américaine : avec cette prochaine deuxième naissance, Meghan gagne sur un autre terrain : la nationalité. En effet, BB2 devrait voir le jour sur le sol US -la duchesse à cause de son âge et de ses antécédents de fausse couche doit sans doute être considérée comme en grossesse à risque et donc non autorisée de faire le tour du monde en avion- et en acquérir immédiatement la nationalité. Là où Archie est d’abord et avant tout citoyen Britannique puisque né à Londres… Un partout, la balle au centre. Rusée, notre Meghan… Très rusée même !

Source: Lire L’Article Complet