Alors que la saison 4 de The Crown est disponible depuis le 15 novembre sur Netflix, retour sur le passé sulfureux de Lord Mountbatten, mentor du prince Charles mort en 1979 dans un attentat.

Depuis le 15 novembre, les fans de la série The Crown se délectent d’une quatrième saison très attendue. Diffusée sur Netflix, cette nouvelle saison se concentre sur la période de la fin des années 70 aux années 1980. Une période charnière qui voit l’irruption dans la famille royale britannique d’un personnage emblématique, la princesse Diana, mais aussi la disparition, dès le premier épisode, d’une autre figure d’envergure : Lord Mountbatten. Oncle maternel du prince Philip, duc d’Édimbourg et époux de la reine Elizabeth, Louis Francis von Battenberg, comte Mountbatten, est mort le 27 août 1979 lors d’un attentat commandité par l’IRA (L’Armée républicaine irlandaise).

Interprété par Charles Dance dans The Crown, Lord Mountbatten a joué un rôle de père de substitution auprès du prince Philip avant de devenir l’un des plus grands mentors du prince Charles. Mais l’homme né en 1900, qui fut le dernier vice-roi de l’Inde britannique et le premier gouverneur général de l’Inde indépendante, fut aussi un personnage ô combien sulfureux. Son mariage avec Edwina Ashley défraya la chronique, les deux époux multipliant les aventures extra-conjugales et ne cachant rien de leur appétit sexuel débridé. “Edwina et moi avons passé toute notre vie conjugale à entrer dans les lits d’autres personnes”, résumait Lord Mountbatten.

Des relations avec de jeunes garçons

Dans le livre The Mountbattens: their Lives & Loves que l’historien Andrew Lownie a consacré à la famille en 2019, on apprend que Lord Mountbatten était non seulement bisexuel mais qu’il avait également une attirance particulière pour très jeunes hommes. L’écrivain donne notamment la parole à Ron Perks, le chauffeur privé de Lord Mountbatten, qui indique que ce dernier affectionnait particulièrement le Red House, un établissement de nuit situé à Rabat, au Maroc. Le chauffeur le dépeint comme un “bordel gay haut-de-gamme utilisés par des hauts officiers de la marine”.

Des documents confidentiels du FBI datant de 1944 consultés par Andrew Lownie décrivent Lord Mountbatten comme “un homosexuel avec une perversion pour les jeunes garçons.” Un véritable scandale que la couronne britannique est parvenu à contenir pendant de longues années…avant que d’autres ne le balayent.

Crédits photos : The Sun/News Licensing/ABACA

Source: Lire L’Article Complet