Carole Dechantre, l’interprète d’Ingrid dans Les Mystères de l’amour, a partagé avec sa communauté une terrible nouvelle. La comédienne a annoncé sur Instagram la mort de sa grand-mère et s’est insurgée contre les conditions dans lesquelles elle est partie. Plus que les mots, la photo de son post a bouleversé les internautes.

Carole Dechantre

La question de la fin de vie est un débat qui n’est pas résolu en France. Si les parlementaires se sont penchés sur le sujet en avril dernier, l’euthanasie active n’est pas autorisée dans l’Hexagone, à la différence de la Belgique par exemple. De nombreuses personnalités militent pour un droit à une fin de vie libre et choisie”, comme Line Renaud. L’actrice de 92 ans a adressé une lettre aux députés dans le cadre de l’accès à la mort assistée en avril dernier. Un combat cher aux yeux de l’artiste, qui explique que le droit à l’euthanasie est “capital” et demande le droit de “mourir dans la dignité” pour tous.

Carole Dechantre ne contredira pas Line Renaud. La comédienne qui incarne Ingrid dans Les Mystères de l’amour a tenu à partager un bouleversant message concernant la mort de sa grand-mère. Pour la comédienne, il est intolérable de ne pas légiférer afin de permettre aux personnes les plus vulnérables de bénéficier d’une fin de vie humanisée. L’actrice de 47 ans a partagé sur Instagram une photo qui a ému la Toile.

“5 jours d’agonie, 4 jours où j’ai guetté chaque râle”

En deuil, mais également en colère, Carole Dechantre a publié une photo choc et un message fort pour alerter le plus grand nombre. “Elle aurait eu 102 ans dans quelques jours… mais ma grand-mère n’aurait jamais voulu terminer sa vie dans cet état. Un corps de 26 kilos, alitée, dépendante, sénile et agonisante avec des difficultés à respirer, j’estime qu’elle n’a pas eu le droit à une mort digne” , s’est indignée la copine d’Hélène Rollès. La photo qui accompagne le message est terrible, puisqu’elle représente la main de l’actrice tenant celle, décharnée, de sa grand-mère.

“Je suis désemparée et dégoûtée devant un tel acharnement, une telle sacralisation de la vie à tout prix. Cinq jours d’agonie, quatre jours où j’ai guetté chaque râle, chaque respiration en espérant que ce soit la dernière…”, a poursuivi la comédienne. “Nous avons les moyens médicamenteux d’aider les personnes en fin de vie à mourir paisiblement. Pourquoi en France on n’opte pas systématiquement pour cette solution ?”, interpelle celle qui a connu son lot de douleurs dans sa jeunesse. “Malheureusement son joli cœur a tenu le coup très longtemps sans rien lâcher, et personne ne pouvait/voulait accélérer le processus de mort”, a-t-elle conclu. Voilà un message fort qui a touché de nombreux internautes.

https://www.instagram.com/p/CP0J8jWJyh3/

A post shared by Carole Dechantre (@carole_dechantre)

Source: Lire L’Article Complet