Samedi 20 février dans On est en direct sur France 2, Laurent Ruquier a demandé à ses invités de chanter une chanson des Beatles à l’occasion du soixantième anniversaire de leur premier concert. Parmi eux, Clémentine Célarié, dont la prestation n’a pas convaincu les téléspectateurs.

  • Clémentine Célarié

Au mois de février 1961, les habitants de Liverpool en Angleterre découvraient Les Beatles, un quatuor de musiciens qui, sans le savoir, allaient lancer une véritable révolution musicale. Pendant de longues semaines, John Lennon, Paul McCartney, Ringo Starr et George Harrison se sont produits entre les murs du pub The Cavern Club, lieu devenu mythique au sein de la Mathew Street, et y ont forgé les débuts de leur légende. À l’occasion du soixantième anniversaire de ces concerts, Laurent Ruquier a demandé le samedi 20 février 2021 à ses invités dans l’émission On est dans direct sur France 2 de rendre hommage au groupe de rock le plus populaire au monde. Ainsi, Jérémy Frérot, Charles Pasi et Clémentine Célarié ont chacun leur tour interprété une chanson des Fab Four. L’occasion pour Laurent Ruquier de rappeler que la comédienne de 63 ans avait commencé… comme chanteuse ! “Il faut quand même vous dire Charles Pasi, vous ne le saviez pas, mais elle a commencé par chanter. Du jazz, du flamenco, de la soul”, a précisé l’animateur, avant que son invitée ne fredonne quelques notes de la chanson The Fool on the Hill, qui date de 1967.

Une journée seulement pour préparer l’hommage aux Beatles !

Visiblement stressée (Clémentine Célarié a précisé que Laurent Ruquier ne l’avait prévenue de cet hommage musical que la veille), l’actrice n’a hélas pas convaincu les téléspectateurs avec sa prestation. “Je saigne des oreilles, c’est catastrophique”, “On aime bien Clémentine Célarié mais l’étendre massacrer les Beatles, c’est un énorme non” ou encore “Comme quoi, chanteur c’est un métier” : sur Twitter, les internautes n’ont pas été tendres avec la star de 37°2 le matin. Des commentaires peu sympathiques à ne pas prendre au premier degré puisque les hommages de Jérémy Frérot et Charles Pasi, qui ont chanté respectivement Hey Jude (1968) puis Rocky Raccoon (1968) n’ont pas non plus été encensés par la sacro-sainte twittosphère.

Source: Lire L’Article Complet