Les paroles de Nagui ne sont pas tombées dans l’oreille d’un sourd. Ce vendredi 28 mai, Pierre-Jean Chalençon a décidé de répondre à l’animateur qui l’avait taclé sur le plateau de Tout le monde veut prendre sa place.

A propos de


  1. Nagui


  2. Pierre-Jean Chalençon

L’entente ne semble pas être au beau fixe entre Nagui et Pierre-Jean Chalençon. Ce jeudi 27 mai dans l’émission Tout le monde veut prendre sa place, Nagui recevait Lydie, une candidate à la chevelure blonde et bouclée. “Si là en vous regardant, je vois Michel Polnareff, c’est juste la coiffure, ça n’a rien à voir ?”, a ironisé l’animateur. Une comparaison habituelle pour la jeune femme, à qui certains prêtent également des ressemblances avec Pierre-Jean Chalençon, dont elle a oublié le nom. Une aubaine pour le présentateur de Taratata. “Non mais oubliez l’autre. L’autre, il n’en vaut vraiment pas la peine. Autant parler des gens de qualité, a-t-il déclaré. Un tacle qui semble avoir vexé l’intéressé.

L’homme qui pèse 100 millions d’euros à besoin de parler de moi pour ne pas être oublié… Quand il aura réalisé la moitié de mon parcours culturel, il pourra tweeter”, s’est défendu Pierre-Jean Chalençon sur Twitter, avant de poursuivre : “Sait-il au moins ce qu’est un homme de qualité ? 100 millions payés par nos concitoyens et je suis jugé pour un dîner presque parfait... Ridicule…”. Par “dîner presque parfait”, Pierre-Jean Chalençon entend les dîners clandestins organisés à Paris durant période de confinement.

Nagui adresse un tacle à Pierre-Jean Chalençon : après les cheveaux c est mon tour, l homme qui pèse 100 millions d euros à besoin de parler de moi pour ne pas être oublié… quand il aura réalisé la moitié de mon parcours culturel il pourra Twitter lool https://t.co/0s74gVZiIy

Pierre-Jean Chalençon marqué par l’affaire des dîners clandestins

Plusieurs semaines après le scandale, Pierre-Jean Chalençon reste encore très marqué par l’affaire des dîners clandestins. L’ancien acheteur d’Affaire conclue a même eu des pensées sombres. “Il y a un moment, je me suis dit ‘je vais me flinguer'”, a-t-il confié dans l’émission Touche pas à mon poste. “Je me suis dit : mais qu’est-ce qu’ils me veulent ? L’année dernière, c’était pour une histoire de photo, là c’est pour une histoire de dîner, mais qu’est-ce que j’ai fait de mal ?”, a-t-il poursuivi. À ce jour, les investigations sont toujours en cours concernant l’affaire.

Sait il au moins ce que c est si un homme de qualité ? 100 millions payé par nos concitoyens et je suis jugé pour un dîner presque parfait… ridicule…[email protected] @TVMAG @clem_garin https://t.co/RoKMmxVMTr

Crédits photos : Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet