Moundir a fait une grande annonce sur la story de son compte Instagram. Après des mois de souffrance et de lutte, il va enfin recevoir la plus belle des récompenses.

Moundir Koh-Lanta Zoughari

Voilà des semaines que Moundir vit un véritable calvaire. Frappé par la Covid-19, l’ancien aventurier du Koh-Lanta a dû être hospitalisé, avant d’être admis en réanimation en raison de la sévérité de son état. Un cauchemar qu’il n’oubliera jamais et qu’il évoque sans aucun tabou avec ses nombreux internautes sur son compte Instagram. Alors qu’il a dû réapprendre les gestes simples du quotidien comme se laver ou encore marcher, le mari d’Inès a encore un long chemin à parcourir. S’il peut désormais se déplacer sans assistance respiratoire, il a gardé des séquelles aux poumons ou encore au foie. Et c’est sans compter sur les douleurs ou encore la fatigue. Mais pas question pour Moundir de baisser les bras. Au contraire, c’est auprès de ses proches et de sa grande communauté de fans qu’il puise sa force et son courage pour que cette expérience ne soit qu’un lointain souvenir.

“Je rentre enfin chez moi”

Loin de se laisser abattre, le papa d’Aliya, Ali et Aya a même repris son combat pour dénoncer les influenceurs les plus malhonnêtes des réseaux sociaux. Il a aussi annoncé la sortie de son livre autobiographique, Père et fils, aux éditions Robert Laffont. Un nouveau projet dans lequel Moundir a décidé de se raconter, le tout pour la bonne cause puisque l’intégralité de ses droits sur les ventes sera reversée à l’association Cékedubonheur, qui soutient les enfants hospitalisés. Une belle initiative qui lui permet donc d’avancer.

Ce lundi 3 mai, Moundir a même annoncé une très bonne nouvelle à ses internautes : après 54 jours d’hospitalisation et de convalescence, il va enfin faire ses grandes retrouvailles avec sa famille ! “Je rentre enfin chez moi, a-t-il révélé. Ma femme, mes enfants, j’arrive ! Toujours croire en la vie, toujours croire en ce qu’il y a de meilleur en nous. Toujours être patient dans la ou les douleurs de notre maladie. Je suis fier du boulot accompli qui n’est pas fini mais pu****, je t’ai eu sale virus. Parce que chaque jour compte.” Le début d’un nouveau chapitre pour Moundir qui va encore pouvoir faire plus de progrès sous le regard aimant de son épouse et ses trois enfants.


Source: Lire L’Article Complet