D’après les informations de BFMTV relayées mardi 1er juin 2021, Marlène Schiappa s’est fait voler un disque dur externe au ministère de l’Intérieur. Une affaire qui n’a pas manqué de faire réagir les internautes, sur Twitter.

  • Marlène Schiappa

Panique place Beauvau. La ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, Marlène Schiappa, s’est fait dérober un disque dur externe au sein du ministère de l’Intérieur, rapporte BFMTV mardi 1er juin 2021. Si le contenu de cet appareil reste inconnu pour le moment, il s’agirait d’un ordinateur professionnel appartenant au ministère de l’Intérieur, précisent nos confrères de la chaîne d’information en continu. En réaction à ce vol, une plainte contre X va être déposée. L’enquête devra déterminer les contours exacts de cet événement, qui affecte la femme politique et mère de famille de 38 ans.

Sur Twitter, cette information a fait réagir de nombreux internautes. “N’importe quoi. Au sein même du Ministère en charge de la sécurité ? Mais c’est à pleurer. Cet État est devenu une coquille vide. Tout s’écroule, tout va à vau l’eau ! Quelle honte !”, “Quand on peut se faire voler à ce niveau de l’État, je comprends mieux comment il est possible de voler aisément des grosses sommes sans que personne ne s’en aperçoive”, “J’espère qu’il n’y avait pas d’information compromettante qui mettrait en danger la sécurité intérieure de notre pays”, “C’est la collaboratrice la plus proche du 1er flic de France, et elle se fait piquer son disque dur ?”, s’inquiètent certains, dans des commentaires publiés sous la publication de BFMTV. D’autres n’hésitent pas à faire le lien avec la polémique sur le lissage brésilien, qui avait fait grand bruit au début de l’année 2021. “Marlène Schiappa s’est fait voler sa prochaine vidéo d’influenceuse en shampoing”, “Elle ‘s’est fait voler’ comme la fois où elle ‘s’est fait hacker son compte Twitter’ et que le pirate a publié des photos de son lissage bresilien ?”, ironisent deux d’entre eux.

Cette autre polémique

En janvier 2021, une vidéo publiée sur le compte Instagram de Marlène Schiappa, avait suscité la polémique. On y voyait une femme de dos, secouant sa chevelure avant de remercier le salon de coiffure AnS Brasil pour “ce lissage qui répare les cheveux et va donc permettre de gagner de précieuses minutes avant chaque matinale”. Sur la Toile, les moqueries s’étaient mêlées aux messages d’indignation. “Je ne dis pas qu’elle a été rémunérée. Mais simplement qu’elle place un produit (une prestation de services de coiffure) via son compte officiel alors qu’elle est en fonction au gouvernement”, lisait-on par exemple. Puis, l’ancienne secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes avait démenti être l’autrice de ce post, auprès de L’Obs. Les avocats de la membre du gouvernement avaient ensuite dénoncé des “tentatives de piratage”, d’après un communiqué relayé par Le Parisien.

N’importe quoi. Au sein même du ministère en charge de la sécurité ? Mais c’est à pleurer. Cet Etat est devenu une coquille vide. Tout s’écroule, tout va à vau l’eau !!! Quelle honte !!!

Nulle sur toute la ligne. J’espère qu’il n’y avait pas d’information compromettante qui mettrait en danger la sécurité intérieure de notre pays. Et puis bordel de merde, depuis quand c’est autorisé de plugger un ext sur le réseau sécurité de @Interieur_Gouv ? Malware ? Virus ?

Quand on peut se faire voler à ce niveau de l’Etat , je comprends mieux comment il est possible de voler aisément des grosses sommes sans que personnes ne s’en aperçoivent.

Un tel niveau d’amateurisme ne devrait plus m’étonner de la part de LREM , mais je le suis encore…

Comment dans un ministère public il peut être autorisé de stocker des données possiblement confidentielles (données pro) sur un DD externe ? Ou est la sécurité ? Y’a t’il la moindre donnée sensible dessus ? Allo @LeRGPD @CNIL ?

#Schiappa s’est fait voler sa prochaine vidéo d’influenceuse en shampoing.

Source: Lire L’Article Complet