Elle veut faire de son passage dans l’émission culte de M6 un moment banal. Delphine, première candidate homosexuelle de l’Amour est dans le pré se confie, quelques heures avant la diffusion de son portrait.

Les téléspectateurs de l’Amour est dans le pré, dont la 16ème saison a débuté il y a une semaine avec la traditionnelle diffusion des portraits des nouveaux candidats au speed dating fermier organisé par Karine Le Marchand, vont assister à une première. C’est ce lundi 8 février, à 21h05, que sera diffusé le portrait de Delphine, première candidate lesbienne de l’émission. S’il y a déjà eu des candidats gays – et même des demandes en mariage – dans le programme à succès de la 6, c’est donc la première fois qu’une femme, l’agricultrice bio de 47 ans et originaire d’Occitanie, cherchera à rencontrer une amoureuse. Un moment qui rend très fière l’animatrice de l’émission, mais que la principale concernée, Delphine, veut rendre le plus banal possible.

  • Marie Drucker "ne regrette pas du tout" d'avoir dansé dans un clip de Carlos

    Télé Loisirs

  • Docteur et cinéaste, Thomas Lilti fait de terribles confidences sur la pandémie de Covid-19

    Télé Loisirs

  • Julien Clerc sur son ami "Sarko" : "Il est le contraire de ce que certaines personnes pensent"

    Télé Loisirs

  • Michaël Youn : son coup de gueule contre les artistes qui critiquent la fermeture des cinémas

    Télé Loisirs

  • Benjamin Castaldi parle de sa rivalité avec Nikos Aliagas à l'époque où il officiait sur TF1 et de cette émission qu'il aurait adoré présenter

    Télé Loisirs

  • Laurent Ruquier impressionné face au braqueur Yunice Abbas dans On est en direct

    Télé Loisirs

  • Gérard Blanchard : que devient le chanteur de Rock Amadour ?

    Télé Loisirs

  • Crime dans le Larzac – 6 février

    Télé Loisirs

  • Avant Nouvelle Star Yseult a tenté The Voice…

    Télé Loisirs

  • Merouan de Top Chef, le nouveau Norbert Tarayre ? : "Je n'aime pas qu'on me compare à lui"

    Télé Loisirs

  • The Voice : les sommes folles que toucheraient les jurés et Nikos Aliagas, selon Benjamin Castaldi

    Télé Loisirs

  • Son duo avec Michael Jackson : Isabelle Morizet raconte ce souvenir fou de l'époque où elle s'appelait Karen Chéryl

    Télé Loisirs

  • Nagui choqué par des révélations sur Shakira faites par un candidat de Tout le monde veut prendre sa place

    Télé Loisirs

  • Rugby : pourquoi les joueurs ont-ils une bosse dans le dos ?

    Télé Loisirs

  • Yakoi sur Salto en février ?

    Télé Loisirs


  • Marie Drucker "ne regrette pas du tout" d'avoir dansé dans un clip de Carlos
    Marie Drucker "ne regrette pas du tout" d'avoir dansé dans un clip de Carlos


    Télé Loisirs


  • Docteur et cinéaste, Thomas Lilti fait de terribles confidences sur la pandémie de Covid-19
    Docteur et cinéaste, Thomas Lilti fait de terribles confidences sur la pandémie de Covid-19


    Télé Loisirs


  • Julien Clerc sur son ami "Sarko" : "Il est le contraire de ce que certaines personnes pensent"
    Julien Clerc sur son ami "Sarko" : "Il est le contraire de ce que certaines personnes pensent"


    Télé Loisirs

VIDÉO SUIVANTE

“Ils sont persuadés que je vais ramener des hommes ! Ils ont du mal car il faut que tout soit rangé dans une case”

Elle se confie d’ailleurs dans le Parisien de ce lundi 8 février. “Je ne me rends pas compte de l’ampleur que va prendre la diffusion de mon portrait”, confie l’agricultrice, qui revient aussi sur son parcours amoureux. “Les sites de rencontre, cela n’a jamais fonctionné avec moi. Je suis tombé sur des filles qui ne voulaient pas les mêmes choses que moi”, explique Delphine, qui voudrait bien de la stabilité dans sa vie amoureuse. Si elle ajoute vouloir faire son passage dans ADP un moment “banal”, elle dévoile une anecdote sur ses voisins, lorsqu’ils ont appris qu’elle participait à l’émission. “Ils n’en sont pas revenus que je recherche une femme… Ils sont persuadés que je vais ramener des hommes ! Ils ont du mal car il faut que tout soit rangé dans une case alors que a vie ce n’est pas ça !” précise Delphine, qui a pourtant l’habitude de casser les codes.

“Je n’ai rien à revendiquer, si ce n’est un message de tolérance”

“Mon identité est multiple, complexe. Je suis une agricultrice, une motarde, j’ai aussi été une catholique pratiquante. Le fait d’être homosexuelle, c’est une facette de ma personnalité, mais ce n’est pas uniquement ce qui me définit !” lâche l’agricultrice, qui semble aujourd’hui à l’aise. Même si elle a eu du mal dans le passé à s’accepter. “Je n’ai rien à revendiquer, si ce n’est un message de tolérance. J’ai mis trente ans à accepter qui je suis, si les homophobes ne sont pas contents, peu importe.” Voilà qui est dit !

Source: Lire L’Article Complet