Cela restera une scène culte. Ce moment où durant un dîner organisé par Nancy et Ronald Reagan à la Maison Blanche, en 1985, John Travolta a fait danser Diana. L’acteur se souvient de cette danse, gravée à jamais dans sa mémoire.

A propos de


  1. Diana Princesse de Galles


  2. John Travolta

Les années 1980, John Travolta en garde les meilleurs souvenirs. L’acteur légendaire de cette époque atteint la consécration mondiale avec La Fièvre du samedi soir en 1977 et bien sûr Grease l’année suivante. Danseur hors pair, il devient à 24 ans une icône. Invité à un dîner organisé par le président américain Ronald Reagan et son épouse la Première dame Nancy Reagan, à la Maison Blanche, en 1985, il aura l’honneur de partager une danse avec Lady Diana. Une danse culte sur laquelle, l’acteur de Pulp Fiction est revenu dans une interview pour le magazine Esquire, repéré par People.

“Je ne pensais pas qu’ils me demanderaient de danser avec elle, a admis l’artiste américain, qui n’avait donc pas préparé ce moment. J’ai eu le grand privilège et l’honneur de le faire. Je me suis dit : ‘Il doit y avoir une raison pour que je puisse faire ça et je ferais mieux de tout donner’.” Le père d’Ella Travolta a dû assurer. “Bien diriger la danse et s’assurer que nous allions nous amuser, c’était la partie facile, a-t-il reconnu. Mais le fait de saluer Diana de manière appropriée, qu’elle soit confiante et lui demander de danser, ça c’était plus compliqué.”

“Un conte de fées”

Ce moment, qu’il compare à un “conte de fées”, l’acteur reconnaît qu’il ne l’oubliera jamais. “Ce décor. Nous étions à la Maison Blanche. Il est minuit. La scène ressemblait à un conte de fées. Je m’approche d’elle, je lui touche le coude. Je l’invite à danser”, a-t-il révélé. John Travolta précise qu’il a alors décidé d’enregistrer ce souvenir à jamais dans sa mémoire. La star de Saturday Night Fever regrette simplement que celle qui lui a apporté ce moment magique de quinze minutes ne soit plus là. “Elle a rendu ma vie meilleure, et je suis désolé qu’elle ne soit pas là”, a-t-il conclu.

Crédits photos : Hussein Anwar/EMPICS Entertainment/ABACA

Autour de

Source: Lire L’Article Complet