Jean-Marie Bigard va-t-il réellement se présenter à l’élection présidentielle ? L’humoriste a mis cartes sur table dans une interview à "Sept à Huit". Il a également raconté sa discussion secrète avec Emmanuel Macron et s’est confié sur le regret qui le ronge depuis des décennies…

Jean-Marie Bigard : ce que Macron lui a dit

Bigard à l’Élysée en 2022 ? Rien n’est moins sûr. En attendant, l’humoriste porte des combats. Dans une vidéo publiée sur Facebook après le confinement, il avait appelé à la réouverture des bars et exprimé son soutien au secteur artistique. Après que ses déclarations ont fait le buzz, Emmanuel Macron a décidé de contacter l’époux de Lola Marois. “Il m’a dit textuellement : ‘C’est Emmanuel Macron, le président de la République. Je vous ai écouté, d’ailleurs je vous écoute toujours, et j’aimerais bien vous parler‘”, a raconté Jean-Marie Bigard, dans Sept à Huit.

Mais l’humoriste n’est pas dupe. “Si la vidéo n’avait pas été vue par 800 000 personnes, il ne m’aurait pas appelé“, a-t-il martelé. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que le père des jumeaux Bella et Jules, 7 ans, interpelle le président de la République : “Nous avons parlé plusieurs fois, et je lui ai demandé pourquoi on pouvait entasser 600 personnes dans un TGV, les unes à côté des autres, alors qu’elles ne se connaissent pas, et qu’on ne peut pas avoir des gens dans une salle, tous tournés vers la scène, dans un théâtre“.

En outre le (probable) futur candidat à la présidentielle a déjà le soutien d’une grande partie des Gilets jaunes. Il sera d’ailleurs en tête de cortège de la manifestation du 12 septembre aux Champs Elysées, comme il l’avait annoncé sur Facebook. 

Jean-Marie Bigard : le regret de sa vie

Face aux caméras de Sept à Huit, Jean-Marie Bigard n’a pas uniquement évoqué ses engagements et ses combats. L’époux de Lola Marois s’est également confié sur une blessure encore vive, la mort de ses parents. Sa mère est décédée des suites d’un cancer alors qu’il n’avait que 20 ans. Quant à son père, il a quitté ce monde un an plus tard, assassiné à la hache par l’amant de sa seconde femme

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Face à ces drames, Jean-Marie Bigard traîne un lourd regret : “J’ai été multi-millionnaire et je n’ai jamais pu la couvrir de cadeaux. Et mon père m’aurait connu au moment de ma gloire, il aurait été très fier je crois. Il aurait pleuré comme moi je pleure tout le temps“.

Source: Lire L’Article Complet