Pour la première de 22h Max sur BFM TV lundi 24 août 2020, Maxime Switek a choisi de faire réagir Nadine Morano sur les violences urbaines occasionnées la veille à Paris. Un échange qui a donné lieu à de vives tensions entre le journaliste et la députée européenne.

  • Nadine Morano

Pour sa première prise d’antenne en direct sur BFM TV lundi 24 août 2020, Maxime Switek, ancien chroniqueur de C à vous sur France 5, a connu des débuts agités. Le journaliste a fait le choix d’inviter Nadine Morano à réagir après les violences urbaines qui ont eu lieu dimanche 23 août 2020 après la défaite du PSG en finale de la Ligue des champions. Avec l’ancienne secrétaire d’Etat de Nicolas Sarkozy, les échanges sont souvent houleux et le verbe assez haut voire fleuri. Pour la première de 22h Max, la député européenne n’a pas failli à sa réputation de bulldozer de la politique. Interrogée en duplex, elle s’est emportée contre les “mineurs non accompagnés” qu’elle estime responsables des incidents. “On doit stopper ce trafic de jeunes! On doit les renvoyer dans leur pays d’origine !, a-t-elle déclaré avant l’intervention de Maxime Switek. “Encore une fois, on ne va pas continuer là-dessus, ça n’a rien à voir, à mon sens, avec le profil des personnes interpellées hier soir.”

Nadine Morano tacle violemment Gérald Darmanin

C’est vous qui m’avez invitée, j’ai été harcelée pour faire BFM ce soir! Je suis au tribunal! Vous êtes journaliste ou vous êtes procureur? J’aimerais bien savoir!“, s’emporte alors Nadine Morano.Je vous pose des questions”, répond le présentateur qui ajoute : “Ou alors vous avez des informations sur ceux qui ont été interpellés hier que nous n’avons pas.” Ce qui lui vaut un nouveau uppercut de la part son invitée : “Pardon, vous ne posez pas des questions, vous donnez votre opinion! Je vous demande de poser des questions parce qu’au cours de vos reportages, vous avez montré qu’un des tiers des interpellés étaient des mineurs!” Maxime Switek laisse ensuite le journaliste de Paris Match Bruno Jeudy enchaîner pour tenter d’obtenir d’autres réponses, notamment sur l’action de Gérald Darmanin.

Adepte de la petite formule assassine, Nadine Morano ne boude pas son plaisir pour qualifier la personnalité du ministre de l’Intérieur. Alors que Bruno Jeudy souligne que le maire de Tourcoing a partagé les rangs politiques de la députée européenne, cette dernière déclenche alors un violent tacle à l’encontre de son ancien camarade. “Bruno vous savez très bien que Gérald Darmanin retourne sa veste aussi vite que le vent en fonction de son intérêt personnel“, déclare-t-elle avant de botter en touche pour apprécier son bilan provisoire, expliquant qu’elle ne peut pas le faire après seulement “45 jours“.

A lire aussi : Maxime Switek : ce qu’il faut savoir sur la nouvelle recrue de BFM TV

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet