Selon les informations du Point, Gérard Depardieu aurait été arrêté en état d’ébriété alors qu’il circulait en scooter, ce vendredi 28 août. Au départ, il n’avait pourtant fait l’objet d’aucune verbalisation.

Gérard Depardieu

Domicilié en Russie, où il s’est installé en 2013, Gérard Depardieu a passé ces derniers mois en France. Lui, qui devait donner la réplique à Kev Adams sur le tournage du film MDR, a séjourné dans son château de Tigné, en Maine-et-Loire, durant le confinement. Mais alors qu’il était toujours dans l’Hexagone, l’acteur de 71 ans a fait l’objet d’une fâcheuse mésaventure. Comme le révèle le journal Le Point, il a été arrêté en état d’ébriété alors qu’il circulait en scooter, ce vendredi 28 août. Les policiers l’auraient repéré alors qu’il venait de commettre une infraction. Invité à s’arrêter sur le bas-côté, le héros de Cyrano de Bergerac a donc arrêté son véhicule près du commissariat de l’avenue du Maine. C’est alors que les agents des forces de l’ordre auraient constaté qu’il “présentait l’apparence de l’ivresse”. Mais ce n’est qu’une fois son casque retiré qu’ils l’auraient reconnu. Le test se serait alors avéré positif, soit au-dessus de la limite maximale fixée à 0,2 gramme par litre de sang. De son côté Gérard Depardieu aurait reconnu avoir bu deux bières avant de prendre la route.

Gérard Depardieu a failli ne pas être verbalisé

Comme cela aurait été le cas pour tout autre automobiliste interpellé dans ces conditions, le papa de Guillaume, Julie, Roxanne et Jean n’a pourtant pas fait l’objet d’une verbalisation. Les agents des forces de l’ordre, peu habitués à tomber sur une star de cette envergure, auraient en effet contacté leurs supérieurs pour connaître la marche à suivre. L’état-major de la préfecture de police aurait alors demandé au commissaire de la compagnie de sécurisation et d’intervention de Paris de se rendre sur place, et c’est lui qui aurait ordonné aux policiers de suspendre la verbalisation de Gérard Depardieu (après la publication de l’article du Point, la Préfecture a toutefois précisé qu’il avait finalement été verbalisé). L’acteur ne serait donc non pas reparti avec son scooter, qui a été immobilisé, mais raccompagné par plusieurs amis. Si son taux d’alcool n’a pas été révélé, il semblait pourtant sacrément éméché. A en croire les témoignages des agents qui l’ont interpellé, il aurait répété à plusieurs reprises qu’il ne voulait plus être Français et qu’il “préférait Vladimir Poutine”. Fort heureusement, l’ex-mari d’Elisabeth n’a provoqué aucun accident avant d’être interpellé par les forces de l’ordre.

Source: Lire L’Article Complet