David Pujadas est un amoureux passionné. Le journaliste s’est confié au "Monde" sur sa vie sentimentale, les femmes de sa vie, ses enfants, sa famille et son caractère particulier qui lui fait mettre "les deux doigts dans la prise".

David Pujadas, “un animal à deux têtes”

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Enfin, David Pujadas a foi en l’avenir lorsqu’il médite sur le chemin qu’a parcouru son père, qui vendait des fruits à Barcelone à 13 ans, lorsque des touristes suisses lui avaient proposé du travail. “Il en a profité pour parcourir l’Europe, apprendre six langues et devenir interprète. Des parcours comme celui-là, ça rend optimiste“, a-t-il ajouté, toujours au Monde.
Pour autant, l’homme de médias, qui a passé ses vacances chez sa mère à Rouergue, garde les pieds sur terre: “Je suis un animal à deux têtes: l’année, c’est les deux doigts dans la prise, et les vacances, je ne vais pas dire ‘aimer et être aimé’ mais c’est… mon autre planète. A chaque fois, on se dit que c’est la vraie vie. Et après, on remet les deux doigts dans la prise et on y va“.

Source: Lire L’Article Complet