Le leader d’un groupe de rock lillois a mis à profit l’interdiction des concerts à cause du coronavirus pour apprendre l’animation et réaliser le clip de son dernier single

Un nouvel exemple de confinement profitable. Faute de scène, faute de salle, faute de public, le cœur de métier de bon nombre de musiciens s’est arrêté de battre depuis le début de la crise du coronavirus, il y a un an. Et le groupe lillois Efyx n’est pas passé au travers des mailles du décret qui fait de la culture live une activité non essentielle. A défaut de faire pogoter les foules, le leader de la bande, François-Xavier Savary, a mis cette année à profit pour apprendre l’animation afin de réaliser le clip du dernier single de son groupe.

L’année 2020 du groupe lillois Efyx devait être bien chargée avec, notamment, la sortie de son deuxième album, Trash For Legacy, suivie d’une tournée avec un paquet de dates bookées dans différents festivals. Mais l’épidémie de coronavirus est venue mettre tout ça par terre. Du coup, plus rien au programme et aucune visibilité sur l’avenir à court terme. Alors certes, les trois membres du groupe ont bien tenté, comme beaucoup d’autres, de bidouiller quelques trucs compatibles avec les restrictions sanitaires : livestreams, lockdown sessions… Sauf que ça ne vaut pas un bon set de gros son devant un public qui saute partout. « On s’est dit que de toute façon, on allait sortir l’album en 2021 avec un nouveau challenge à relever, réaliser un clip en dessin animé », explique François-Xavier Savary.

Plus de 900 heures pour un film de 3 minutes

Rien de fou a priori, sauf que l’idée était de faire le taf lui-même sachant que le chanteur, âgé de 40 ans, n’a pas dessiné depuis le lycée. « Ça m’a pris trois mois. Je me suis entièrement formé à l’aide de tutos sur YouTube pour tout ce qui concerne les techniques d’animation », assure-t-il. Formation comprise, il aura fallu neuf cents heures à François-Xavier Savary pour finaliser son film d’animation de trois minutes qui met en image Trash For Legacy, le second extrait de l’album éponyme. « C’est clairement pas un film de Pixar mais je suis fier du résultat. Ça bouge, c’est vivant, c’est esthétique. J’ai réussi à retranscrire cet univers qui nous est propre et que l’on voyait déjà dans les clips de nos autres morceaux », poursuit-il.

Si l’écriture de l’album est post-pandémie, le fait d’avoir réalisé le clip en décalé a permis à Efyx d’inclure la crise sanitaire à son propos. « Trash For Legacy, des déchets en héritage, c’est un constat de ce que l’on nous a laissés et de ce que l’on laissera aux futures générations. C’est un grand tout dont fait partie le ”trop tard” climatique, thème de cet album, et la pandémie », détaille le chanteur.

Il y a des chances que le dessin animé fasse de nouveau son apparition dans d’autres clips du groupe. « J’ai envie de garder cet univers en fil rouge. Cette fois, le projet serait de mixer film traditionnel et animation », imagine François-Xavier Savary. De quoi occuper Efyx en attendant les prochaines dates de concerts, « fin 2021, début 2022 ».

Source: Lire L’Article Complet