Dans une interview accordée à Gala, Christine Kelly est revenue sur la perte de ses jumeaux. Un deuil qu’elle a mis dix ans à faire.

  • Cyril Hanouna

Les Français la connaissent calme, sérieuse et rigoureuse. Sur les plateaux de Touche pas mon poste et Balance ton post (C8), elle est bien souvent la voix de sagesse et de la raison. Dans son émission Face à l’info (CNews), elle modère les propos de ses invités tout en les tempérant. Depuis quelques années, Christine Kelly s’est imposée comme un visage phare de l’info. Pourtant, la journaliste de 51 ans reste très discrète sur sa vie privée.

À l’occasion d’une interview accordée au magazine Gala, l’auteure s’est livrée sur son parcours semé d’épreuves. Parmi elle, la mort de ses jumeaux en 2001. “Hélas, je les ai perdus tous les deux alors que j’étais très avancée dans ma grossesse. Une expérience terrible et très douloureuse. (…) J’ai eu la chance de voir les bébés avant qu’on ne les emmène, ce qui m’a permis de faire le deuil”. Un terrible drame pour la Guadeloupéenne qui a confié : “J’ai mis dix ans à m’en remettre. Mais aujourd’hui, j’arrive à en parler sans pleurer”.

“Il y avait ces bébés fantômes dans notre couple”

Une tragédie à laquelle son mariage n’a pas survécu : “Cette perte a été la cause de notre rupture avec Pierre, après dix ans de mariage. Il y avait ces bébés fantômes dans notre couple. Je ne me voyais pas ensuite porter un enfant dans mon ventre. Mais on s’est séparés en bons termes”. Aujourd’hui, Christine Kelly est l’heureuse maman d’une petite Léa, âgée de 5 ans, qu’elle a adoptée. “Avoir une fille est la plus belle chose qui me soit arrivée. J’aime éduquer, partager, transmettre, remplir un vase vide avec de la force, avec des valeurs telles que le travail, la spiritualité, le respect, dans ce monde si ébranlé. Je transmets à ma fille mes forces comme mes faiblesses. Ma fille me donne une raison de vivre et je me sens utile”, a-t-elle expliqué.

Discrète, l’ancien membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) ne s’affiche que très rarement en public avec la fillette. Quant à sa vie sentimentale, elle a déclaré : “C’est insupportable de devoir dire si on est marié, ce que fait votre compagnon, s’il vous a aidée dans votre parcours. On doit respecter la femme et pas toujours chercher l’homme qui est derrière. Je suis un peu féministe…”. Les curieux n’en sauront donc pas plus sur ses amours.

Source: Lire L’Article Complet