Séquence nostalgie… ou pas ! Invitée de Nikos Aliagas dans 50min Inside, le 21 novembre 2020, Sophie Davant a redécouvert les images de sa première apparition à la télévision. Sa réaction est des plus étonnantes.

  • Sophie Davant
  • Nikos Aliagas

À 24 ans, elle arborait déjà sa célèbre coupe blonde à la garçonne. À l’occasion d’un entretien accordé à Nikos Aliagas pour 50 min Inside, samedi 21 novembre 2020, Sophie Davant a redécouvert les images de sa première apparition à la télévision. Âgée de 24 ans, celle qui deviendra l’un des visages phares de France Télévisions, présente la météo dans Télématin. En voyant son visage apparaître sur l’écran, l’animatrice d’Affaire conclue commence par lâcher un “oh là là”. Sur la tablette, Roger Zabel, à l’époque aux commandes de l’émission, présente sa nouvelle recrue : “Ce matin, c’est un événement à la télévision ce matin, nous accueillons une petite nouvelle dans Télématin…”.

Souriante la jeune femme qui semble avoir “75 ans” selon ses dires, lance : “Bonjour Roger, je suis heureuse de pouvoir vous annoncer une belle nouvelle aujourd’hui : le soleil recommence à pointer le bout du nez…”. À peine apparaît-elle à l’écran, qu’elle l’éteint : “Bon, là j’arrête tout de suite”.Pourquoi vous arrêtez ? Vous n’aimez pas vous voir ?”, l’interroge Nikos Aliagas, étonné par sa réaction. “C’était terrible. Aucun code de fringues, je portais tout ce qu’il ne faut pas porter à la télé : le pied-de-poule !” Malgré son look, l’ex-femme de Pierre Sled ne semble garder que des bons souvenirs de cette “excellente école”. “J’ai appris à être spontanée, à être réactive et à survivre à toutes les conneries de Roger qui en a fait beaucoup”.

Sophie Davant, ce “deuil” qu’elle a vécu avec France 2

Avant de poursuivre avec nostalgie : “On était soudés. On était une équipe, une vraie équipe. On se marrait. Après l’émission on allait manger une entrecôte à 9 heures du matin au petit bistro du coin. On se racontait nos vies et on rigolait. Voilà, c’était une espèce d’ambiance que j’ai connue pendant plus de vingt ans parce qu’après j’ai présenté ‘C’est au programme’, et c’est douloureux quand ça s’arrête”. Alors quand son émission matinale s’est arrêtée, “j’ai eu beaucoup de mal. C’est un vrai deuil. La vie est une succession de deuils dans tous les domaines, mais là c’était un vrai deuil”. “La vie est une succession de deuils dans tous les domaines, mais là ça a été un vrai deuil“, conclut-elle.

Source: Lire L’Article Complet