Si trois journalistes se relaient pour animer la deuxième édition des championnats sportifs européens, les téléspectateurs n’ont d’yeux que pour Cécile Grès qui, selon eux, fait preuve de davantage de compétences que Laurent Luyat, très critiqué sur la Toile.

Depuis plusieurs jours, les amateurs de sport sont aux anges. Les yeux rivés sur France Télévisions, ils peuvent savourer la retransmission de la deuxième édition des championnats sportifs européens. Une compétition qui regroupe l’organisation concomitante des championnats d’Europe de plusieurs disciplines comme l’athlétisme, la natation ou encore l’aviron. Et pour assurer un tel marathon télévisuel, France 2 et France 3 ont confié les reines de l’animation à un trio composé de Cécile Grès, qui officie le matin, Mathieu Lartot, en poste dans l’après-midi, et enfin Laurent Luyat, aux commandes en fin de journée. Des soirées qui rassemblent d’ailleurs régulièrement plus de deux millions de téléspectateurs. 

Mais malgré ces belles audiences, certains internautes pointent, avec une régularité difficilement contestable, les approximations de Laurent Luyat. « Laurent Luyat, quel enfer bordel. Il existe un seul sport où il est compétent ? », « Par contre Laurent Luyat… Je peux pas.. », « Il ne comprend rien au sport lui », « Même Laurent Luyat n’a jamais atteint ce niveau d’incompétence », « Le défi est juste de supporter Laurent Luyat. Et c’est héroïque ! », « Malheur [email protected] est revenu à l antenne…« , « Luyat c’est un répulsif tout simplement ! », peut-on lire sur Twitter. 

Et visiblement, nombreux sont ceux qui lui préfèrent la pétillante Cécile Grès, présente en fin de matinée : « On espère fort que @cecilegres prendra la présentation principale du sport sur @Francetele. La compétence, ça change tout », « Quel plaisir de suivre le sport avec des personnes solaires et passionnées comme @cecilegres Déjà une pépite sur les terrains de rugby mais le multisport lui va si bien ! Bonne pioche @francetvsport #munich22″, « Par pitié pour l’été prochain épargnez-nous de Nelson & Laurent Luyat un peu de sang-frais en plus de Cécile Grès ferait du bien« .

Née à Paris le 24 décembre 1987, Cécile Grès est une journaliste spécialisée dans le rugby à XV. Après un passage à la rédaction du journal L’Équipe en tant que pigiste reporter, cette fan du club de Brives est devenue chroniqueuse dans l’émission On va s’en mêler sur L’Équipe 21. Après avoir travaillé ensuite pour Eurosport, elle rejoint le service des sports de France Télévisions en 2019, en remplacement de Clémentine Sarlat. Journaliste au bord du terrain pour les matchs de Coupe d’Europe et du XV de France, elle intervient aussi dans Stade 2. On la retrouve également dans Tout le sport sur France 3 et tous les ans à Roland-Garros. Elle a notamment témoigné dans le documentaire Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste de Marie Portolano, dans lequel elle révèle avoir été victime d’harcèlement au début de sa carrière.

T.C

A voir aussi : 

Source: Lire L’Article Complet